Artefake
Accueil du site   ULTIMATE SCRUNCHY MAGIC 1

ULTIMATE SCRUNCHY MAGIC 1

de Christian Girard.

Sommaire détaillé

0.40 Présentation de l’encyclopédie des techniques et des effets magiques avec des chouchous : Ultimate Scrunchy Magic.

1.07 Quels chouchous employer ?

1.28 Combo d’ouverture :
- Le surenclavage fulgurant
- L’inversion topologique
- L’extraction de chouchou
- Le surenclavage flash
- L’évasion 1
- L’évasion 2

1.56 Explication de face

2.50 Explication de dos

3.44 Le surenclavage flash à l’aide de la manipulation de base et l’extraction no 2

3.47 Seconde méthode d’extraction

3.56 Explication de face du 1er mouvement (la manipulation de base et le surenclavage flash)

4.06 Explication de dos du 1er mouvement (la manipulation de base et le surenclavage flash)

4.20 Explication du 2e mouvement : deux méthodes pour l’extraction d’un chouchou

Sources :
- Le Surenclavage fulgurant, C. Girard, Imagik n° 26, janvier 2000, voir aussi vidéo Scrunchy Magic 2001 et Faux-Semblants vol. 1, Notes de conférences 2001, p.15 et 16, Christian Girard.
- L’inversion topologique Shigeo Takagi (mais dans la tenue P. Poquet - C. Girard consistant à pincer le brin supérieur). The Magic Lecture Video, Shigeo Takagi, ou Pierre Poquet, Le Changement de couleur, dans sa vidéo Elastic mon ami vol. 1, mars 1991, ou C. Girard, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 5 Le Changement de couleur Takagi, point 50 (2 méthodes).
- Extraction de chouchou, Scrunchy Magic 2001, Séquence 3, points 30 et 31.
- Le Surenclavage flash et La Manipulation de base de Pierre Poquet, Elastic mon ami vol. 1, 1991, ou Scrunchy Magic 2001, Séquence 5, point 52. La manipulation de base est le transfert secret du chouchou de la tenue pouce/index à celle index/majeur de la même main.
- Évasion 1 à l’aide de la technique d’Arthur Setterington. Voir tour Getaway paru dans The New Pentagram, vol. 2, no 3, p. 22, mai 1970, ou Scrunchy Magic, 2001, Séquence 5, point 54, L’Évasion au mouvement classique d’Arthur Setterington. L’effet a été revu et magnifié entre autres par Michael Ammar dans The Crazy Man’s Hand Cuffs, p. 238 de The Magic of Michael Ammar, L&L Publishing 1991.
- L’évasion 2. Getaway d’Arthur Setterington avec une présentation C.G. à la façon de Chad Long. Scrunchy Magic, 2001, Séquence 5, points 54 et 55.

4.44 Production de chouchous

4.41 Production façon armature de porte-monnaie, C.G.

Selon Philippe Billot, « le premier magicien qui a eu l’idée d’utiliser une armature de porte-monnaie pour faire apparaitre un foulard est Bill Nord. Le tour est expliqué dans la revue The Phoenix no 212 du 22 septembre 1950 et en français dans le livre Les Meilleurs Tours de la prestidigitation moderne de Bruce Elliott ». Le créateur de la fioriture consistant à introduire la main dans l’armature pour donner une illusion de vacuité semble être Johnny Paul mais « il n’a jamais rien publié et les deux seules vidéos disponibles sont de 1986. Cependant, il était quand même un pro du close-up depuis les années trente ».

La version de Christian Girard avec un chouchou est une continuité logique de cette passe ; elle remet au goût du jour cette subtile technique en l’adaptant pour la magie des élastiques

5.10 Explication de la propulsion verticale du chouchou

5.23 Explication générale

La main droite sort en premier de la poche et la propulsion crée une parenthèse d’oubli pour la charge prise en poche gauche.

6.02 Bonus : production de deux chouchous.

6.17 Production du bout des doigts 1

Le chouchou ceinture le pouce, il est tout simplement propulsé au bout des doigts par inertie, grâce au mouvement de la main vers l’avant.

6.33 Production du bout des doigts 2, à l’aide d’une pincée index/majeur

6.50 Production au roulé

7.07 Production au poing (debout)

7.36 Variante de présentation (assis, pouce chargé derrière le bord de la table)

7.42 Production flash de 3 chouchous surenclavés

8.07 Production aux pouces

Méthode de charge originale permettant de montrer les deux mains vides avant la production.

8.37 Production au FI élastique (Loop)

9.53 Techniques et effets inspirées de Frederick Furman

Avec la participation de ma fille Paloma Girard.

9.58 L’élastique sauteur façon Furman

Il s’agit en fait d’une évasion décrite par Furman mais suivie d’un retour du chouchou élastique sur le doigt, c’est-à-dire d’un enchaînement de deux effets d’origine différente et dont seul le premier est de Furman.

Sources :
- pour l’évasion : The Jumping Band, Frederick Furman, Sleights with Rubber Bands, page 6 de la revue Thayer’s Magical Bulletin, vol. 9, no 1, janvier 1921. Voir aussi Scrunchy Magic 2001, Séquence 2, point 14.
- pour le retour de l’élastique autour du doigt : L’origine exacte est, selon Philippe Billot, un tour de la fin du XIXe siècle consistant en un « anneau ou un bracelet qui se retrouve enfilé sur une corde dont les extrémités sont liées aux poignets du magicien ».

10.24 Variante de présentation

Après l’évasion, il est possible de faire revenir sur le doigt un chouchou même si celui-ci a été choisi au départ parmi deux ou trois de couleur différente. Cette subtilité consistant à permettre un choix quant à la couleur de l’élastique se trouve dans un effet de Ken Kuroki, Stanley Collins Meets Corinda, p. 48 du livre Five Times Five (Japan) écrit par Richard Kaufman, un tour de 1992 lui-même inspiré « d’un effet de Corinda intitulé Powers of Darkness, commercialisé en 1958 » (P. Billot). Une publicité parue dans The Linking Ring décrit ainsi le premier des effets possibles de Powers of Darkness : Un spectateur joint ses mains fermement, ferme les yeux pour créer l’obscurité (Darkness) et, « après quelques tests préliminaires », un anneau solide, en métal, d’une vingtaine de centimètres de diamètre, apparaît autour de son bras. D’après la publicité, le public comprend tout (seul le participant est « trompé ») mais il est incapable de reproduire l’effet à cause « des subtilités psychologiques utilisées ».

10.53 Explication

Explication de la technique grâce à la Séquence Furman (exercice de C. Girard, Scrunchy Magic, Séquence 2, point 14)

11.10 L’aller-retour ou L’Évasion ping-pong

Source :
- L’Évasion ping-pong, par Christian Girard, paru dans L’Illusionniste n°348, 2e trimestre 2003

La méthode de Frederick Furman pour réaliser l’élastique sauteur (The Jumping Band) a été publiée en janvier 1921 dans Magical Bullletin. Il s’agit d’entourer deux fois un élastique autour de l’index dont l’extrémité est tenue par un spectateur. Pourtant, l’élastique s’évade et bondit sur le majeur. Je vous propose ici une version « solo » où vous bloquez vous-même l’extrémité de l’index avec le pouce. Mon autre contribution à cet effet consiste dans ce qu’après avoir bondi sur le majeur, l’élastique revient instantanément autour de l’index alors que le passage est toujours fermé par le pouce ! La méthode utilisée est ce que j’appelle « le principe de propulsion » et son origine remonte à l’élastique sauteur de Stanley Collins, A Trick with a Rubber Band, 1911.

11.30 Explication

12.05 Explication en gros plan…

12.26 La Patte du Dragon

12.31 La Patte du Dragon

13.04 Explication

13.48 La Patte du Dragon avec deux chouchous

14.06 Explication

Sources :
- La Patte du Dragon, C. Girard, revue Imagik no 22, p. 22-24, janvier 1998.
- Scrunchy Magic, 2001 (4 variantes + L’Anneau du Dragon, le même effet mais avec un anneau métallique), Séquence 2, point 20.
- La Patte du Dragon, Faux-Semblants vol. 1, Notes de conférences 2001, p. 10-12, Christian Girard.
- L’Illusionniste no 364, L’Anneau du Dragon, p. 28-29, C. Girard, février 2008.

14.29 Les effets de pénétration

14.35 Passage à travers le majeur, poing fermé

14.52 Explication

15.10 Passage au doigt coupé

15.52 L’essayage

16.28 Explication

Source :
- Le double ceinturage aux deux torsions contraires, vidéo Scrunchy Magic, C.G., 2001, Séquence 2, point 15.

17. Le passage au foulard

- L’Illusionniste no 357 Spécial Christian Girard, p. 139-141, Passage d’un chouchou à travers les doigts, au mouchoir, 3e trimestre 2005. Cette version publiée dans L’Illusionniste est un passage à travers deux doigts (un seul dans le DVD).

17.25 Explication

17.54 Passage au poing façon Martin Gardner, version C. Girard

18.12 Explication

Sources :
- La technique consistant à utiliser le principe de propulsion de Collins (1911) pour un effet de passage à travers la main a été décrite par Martin Gardner, sans qu’il en revendique la paternité, sous le titre L’Élastique qui traverse la main, dans son Encyclopédie de la magie impromptue, vol. 1, p. 211, Éd. Passe-Passe 2002 pour la France, et Magic Inc. 1978 pour la version originale, Encyclopedia of Impromptu Magic. Mon apport consiste à utiliser deux élastiques au lieu d’un et à faire désigner par un spectateur celui des deux qui va s’échapper, puis à armer le chouchou choisi d’une seule main, couvert en cela par la rotation de la main paume en bas.
- Scrunchy Magic, 2001, C. Girard, Séquence 6, points 56, 57, 58, 59, 60.

18.51 Passage à la torsion

19.07 Explication 19.26 Le chemin de fer

Source :
- Scrunchy Magic, 2001, Le Chemin de fer, séquence 2, point 21.

19.42 Explication

20.16 La contre-patte du Dragon

20.29 Explication

Sources :
- La Contre-Patte du Dragon, C. Girard, revue Imagik no 26, janvier 2000, p. 35-36.
- La Contre-Patte du Dragon, vidéo Scrunchy Magic 2001, Séquence 4, point 46.
- La Contre-Patte du Dragon, Faux-Semblants vol. 1, Notes de conférences 2001, p.13 et 14, Christian Girard.

20.49 La brute

Une mise en scène et une façon de présenter le passage à travers le poing, en « arrachant » le chouchou, suggérée par Bébel sur la base d’un effet qui était un passage à travers le poing suivi d’un lapping et d’une réapparition au poignet. Voir Scrunchy Magic, 2001, Séquence 6, point 58.

21.08 Entracte Pierre Poquet

Saynète Pierre Poquet et Christian Girard

21.52 Deux chouchous dans deux noeuds (Pierre Poquet)

22.14 Explication (une corde et deux chouchous)

22.50 2e effet de Pierre Poquet : Un chouchou dans deux noeuds

23.03 Explication (une corde et un chouchou)

23.54 Le principe de propulsion

24.00 Démonstration du principe

- L’élastique sauteur version ultime et l’élastique sauteur main à main, 1. 24.12 Propulsion sur un stylo

Source :
- La Projection sur un doigt ou un stylo, C. Girard, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 6, point 60. 24.24 Propulsion paume-pouce Source :
- C. Girard, Le Transfert paume à pouce d’une main, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 6, point 67.

24.36 Explication

24.43 Propulsion à l’index

Source :
- La Projection sur un doigt ou un stylo, C. Girard, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 6, point 60.

24.50 Explication

24.56 Le pistolet

25.02 Explication

Sources :
- Un Effet de transition : Bang !, C. Girard, revue Imagik no 26, p. 37, janvier 2000.
- Un Effet de transition : Bang !, Faux-Semblants vol. 1, Notes de conférences 2001, p.15, Christian Girard.

25.09 La double propulsion au surenclavement, à deux mains

25.18 Explication

25.28 Coup double (double propulsion simultanée sur deux doigts, d’une main)

25.42 Explication

26.03 Stanley Collins’ Jumping Rubber Band

Source :
- Stanley Collins, A Trick with a Rubber Band, p. 10 de la revue The Magician Monthly, vol. 8, no 1, décembre 1911.

26.14 Explication

26.27 L’élastique sauteur de Stanley Collins + ligotage Shigeo Takagi

26.42 Explication

Sources :
- L’idée de lier l’extrémité des doigts avec un second élastique vient du tour Beats the Band ! du Dr. L. Rothbart, p. 3 de la revue Chap’s Scrapbook, vol. 2, no 20 de février 1940.
- Le ligotage, Shigeo Takagi, The Magic Lecture Video, ou L’Enroulement, dans Elastic mon ami vol. 1 de Pierre Poquet, ou Scrunchy Magic, 2001, Christian Girard, Séquence 2, point 26.
- La présentation consistant à tirer l’élastique vers le haut avant de le lâcher est l’une de celles de Dan Harlan dans Bandlocked, vidéo The Band Shark, 1993 (rééditée en DVD en Juillet 2004). L’idée est de modifier l’effet de transposition de Collins pour en faire un effet de pénétration à vue.

27.30 L’élastique sauteur avec deux chouchous

27.40 Variante : L’élastique sauteur avec deux chouchous, au foulard

27.47 Explication

Sources :
- L’idée d’utiliser la technique de Collins pour une transposition simultanée de deux élastiques de couleur différente est de Frederick Furman, publiée dans Sleights with Rubber Bands, page 6 de la revue Thayer’s Magical Bulletin, vol. 9, no 1 de janvier 1921, sous le titre Double Jump.

28.04 Combo avec passe-doigt
- Le passe-doigt
- Passage main à main, mains ouvertes
- Passage main à main, poings fermées

28.20 Explication

28.19 Le passe-doigt

Source :
- Scrunchy Magic, 2001, Séquence 9, point 65. Le nom de cette technique a été trouvé par ma fille Milena Girard.

28.34 Passage main à main, mains ouvertes

28.46 Passage main à main, poings fermées

29.04 L’élastique sauteur version optimalisée, C. Girard

29.12 Explication

Source :
- Scrunchy Magic, 2001, C. G., Séquence 2, point 25.

29.36 L’élastique sauteur version ultime, Christian Girard Cette méthode élimine le point faible de la méthode classique consistant à ouvrir la main. Cette version est « ultime » car le poing reste fermé. De plus, elle a l’avantage d’être extrêmement visuelle.

Source :
- Scrunchy Magic, 2001, Séquence 2, point 27.

30.11 Explication

30.40 Variante de présentation à deux chouchous

30.51 Explication

31.03 Propulsion de majeur à index + Explication

31.25 L’élastique sauteur d’une main à l’autre, version 1

31.35 Explication

31.58 Variante : L’élastique sauteur d’une main à l’autre, version 2

32.10 Explication

Sources :
- L’élastique sauteur d’une main à l’autre, version 1, revue L’Illusionniste no 348 Spécial Christian Girard, p. 34-35, 2e trimestre 2003.
- L’élastique sauteur d’une main à l’autre, version 2, revue L’Illusionniste no 348 Spécial Christian Girard, p. 36, 2e trimestre 2003.
- L’Élastique sauteur d’une main à l’autre, versions 1 et 2, Faux-Semblants vol. 2, Notes de conférences 2004, p.17-19, Christian Girard.

32.33 Le levier

Source :
- Scrunchy Magic, 2001, C. Girard, Séquence 6, point 64, L’Élastique sauteur de Collins avec couverture au mouvement de levier.

32.41 Explication

32.54 Exemple de combinaison :

L’élastique sauteur version ultime + Transfert paume à pouce d’une main Sources : Scrunchy Magic, C.G. 2001.

33.07 Explication

33.21 Delayed Jump 2

33.37 Explication

Sources :
- Delayed Jump 2 Slow Motion, revue L’Illusionniste no 357 Spécial Christian Girard, p. 125-128, 3e trimestre 2005. Theodore Weaver a élaboré une version de l’élastique sauteur avec « effet retard » à l’âge de 5 ans ! Son oncle, Martin Gardner, a publié l’effet dans son Encyclopédie de la magie impromptue, Tome 1, p. 211 pour l’édition française, Éd. Passe-Passe. On peut voir l’effet dans la vidéo Magic with Rubberbands vol. 3, de Dan Harlan, L&L Publishing, sous le titre de Martin’s Gardner Delayed Jump (avec en plus avec l’extrémité des doigts ligotés). Ma version n’est pas une variante de l’effet de Weaver et Gardner, je le cite uniquement car il y a des analogies mais la méthode et l’effet diffèrent sur plusieurs points. Ma version à l’avantage de n’être pas « fulgurante » comme celle de Weaver mais d’être exécutée « au ralenti », ce qui est très magique. De plus, l’extrémité des doigts est posée sur la table pour (prétendument) empêcher le passage du chouchou, ce qui rend l’effet très fort pour le public.

34.04 Surenclavages fulgurants
- 1/Le surenclavage fulgurant version originale C. Girard
- 2/ Variante avec deux chouchous et choix du spectateur
- 3/ Variante avec surenclavage fulgurant simultané de deux chouchous

34.36 Explication

Sources :
- Le Surenclavage fulgurant, C.G., Imagik n° 26, p.37 et 38, janvier 2000.
- Le Surenclavage fulgurant, VHS Scrunchy Magic, 2001, Séquence 4, points 48 et 49 (4 présentations).
- Le Surenclavage fulgurant, Notes de conférences Faux-Semblants vol. 1, 2001, p. 15 et 16, Christian Girard.

35.00 Le surenclavage fulgurant New Look (avec 4 chouchous)

35.08 Explication

35.33 Disparition-réapparition flash au surenclavage pouce-index

35.44 Explication

36.17 Surenclavage fulgurant 2, variante

36.26 Explication

36.44 Disparition et réapparition à la bouche

37.04 La disparition fulgurante

37.10 Explication

Source : La Disparition fulgurante, à vue, vidéo Scrunchy Magic, 2001, Séquence 6, points 70.

37.43 Téléportation flash main à main

37.52 Disparition flash

37.59 Explication

38.11 Disparition au souffle

38.25 Explication

38.46 Disparition + Transfert

38.53 Explication

- Le double ceinturage avec torsion, sur un doigt

39.39 Les inversions topologiques

39.47 Inversion topologique Takagi (Tenue modifiée : P. Poquet - C. Girard)

39.55 Explication

L’inversion topologique originale est un superbe effet de Shigeo Takagi présentée ici dans la tenue de P. Poquet et C. Girard consistant à pincer le brin supérieur du chouchou tendu au lieu du brin inférieur, ce qui élimine un mouvement de poignet disgracieux.

Sources :
- The Magic Lecture Video, Shigeo TAKAGI.
- Pierre Poquet, Le Changement de couleur, dans sa vidéo Elastic mon ami vol. 1, mars 1991, ou C. Girard, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 5 Le Changement de couleur Takagi, point 50 (2 méthodes) : version optimalisée du changement de couleur Takagi.

40.12 Inversion topologique à trois chouchous, C.G.

40.24 Explication

40.41 Inversion topologique d’une main, C.G.

41.02 Explication

Sources :
- Pierre Poquet, Le Changement de couleur d’une main, dans sa vidéo Elastic mon ami vol. 2, avril 1992.
- C. Girard, Scrunchy Magic, 2001, Séquence 3, Le Changement de couleur d’une main, point 32. Ma méthode est différente de celle de Pierre Poquet.

41.52 Possibilités de présentation
- à deux mains
- à trois chouchous de couleur identique (l’effet devient l’apparition d’un second chouchou en surenclavage à côté du premier alors qu’en réalité il y a une inversion topologique complète)
- En tournant sur soi-même

42.28 Inversion topologique au retournement, C.G.

42.41 Explication

43.00 Inversion topologique au retournement avec 3 chouchous, C.G.

43.10 Inversion topologique à la pincée, C.G.

43.22 Explication

43.34 Inversion topologique à la pincée par un spectateur, C.G.

43.48 Transposition topologique au surenclavage index/majeur, d’une main

Sources :
- C. Girard, Transposition topologique au surenclavage index/majeur, d’une main, revue L’Illusionniste no 350, p. 96-98, 4e trimestre 2003.
- Transposition topologique au surenclavage index/majeur, d’une main, Faux-Semblants vol. 2, Notes de conférences 2004, p.20-22, Christian Girard.

44.02 Inversion topologique à l’évasion

Sources :
- Getaway d’Arthur Setterington, 1970, pour l’évasion et Shigeo Takagi, The Magic Lecture Video, pour l’inversion topologique. L’association des deux principes est personnelle, ainsi que la tenue de départ (avec un chouchou tendu entre pouce et majeur) permettant l’effet.

44.31 Entracte Bébel

Saynète Bébel et Christian Girard

45.14 1er effet : changement de couleur à la fausse prise (Bébel)

45.31 Explication

47.00 2e effet : changement de couleur au lapping (Bébel)

47.17 Explication

48.00 3e effet : production multiple au poing (Bébel)

48.48 Explication

49.46 Pour finir ce 1er DVD…

49.51 Ubiquité

50.02 Explication

Le chouchou est montré comme étant simultanément sur l’auriculaire et l’annulaire, puis sur les deux autres doigts (l’index et le majeur).

Sources :
- Revue Imagik no 26, janvier 2000, p. 36-37, Le Chouchou ubiquiste.
- Vidéo Scrunchy Magic, 2001, C.G., Séquence 4, point 47, Le Chouchou ubiquiste.
- Le Chouchou ubiquiste, Faux-Semblants vol. 1, Notes de conférences 2001, p.14 et 15, Christian Girard.

50.34 Le tripode

Sources :
- Christian Girard, Le Tripode, revue L’Illusionniste no 360, 2e trimestre 2006, p. 29-32.
- Le Tripode ainsi que deux autres sculptures de chouchous (Le Moulin et La Fleur) ont été exposés dans la collection de Jean Carle au Musée du casse-tête de Turquant.
- Le Tripode, Le Moulin et La Fleur, dans Faux-Semblants vol. 2, Notes de conférences 2004, p.15 et 16, Christian Girard.

50.45 Explication

51.21 Ce que vous découvrirez dans le 2e DVD (Extrait)

51.38 Combo : Enchaînement de 7 méthodes de libre circulation Et de très nombreux autres effets originaux…

"Ultimate Scrunchy Magic est le fruit d’une quinzaine d’années de réflexion sur cet outil novateur et moderne qu’est le chouchou élastique. Une centaine d’effets sont présentés dans ce premier volume, dont plus de la moitié est inédite sur support audiovisuel. L’approche encyclopédique de ces DVD démontre la très grande diversité d’effets qu’offre ce « matériau » : productions, disparitions, changements de couleur, passages à travers la matière, ubiquité, transpositions, inversions topologiques, nœuds impossibles, enclavements, etc. L’image a l’avantage d’être internationale et la magie des chouchous est principalement visuelle, nous avons donc opté pour un DVD (presque) sans parole.

L’inventeur des quelques premiers effets magiques avec des chouchous est Shigeo Takagi. Il inspira Pierre Poquet qui produisit au début des années 90 deux vidéos d’une quinzaine d’effets chacune. Qu’ils soient remerciés tous deux pour avoir initié cette nouvelle forme de magie.

La publication de mes propres effets de chouchous commença dans la revue Imagik. Son fondateur, Daniel Rhod, fut l’un des premiers qui s’intéressa à mes trouvailles qu’il m’invita à décrire dès 1998 dans sa revue, ce dont je le remercie. J’associe François Montmirel, le directeur de publication d’Imagik, à ces remerciements puisqu’il produisit en 2000 la cassette Imagik Génération 3 contenant l’une de mes routines de chouchous, puis en 2001 ma vidéo Scrunchy Magic dans laquelle j’expliquais le numéro m’ayant permis de remporter en l’an 2000 le concours des Amis de la Magie organisé par Pierre Jacques. S’ensuivirent des publications dans Arcane et L’Illusionniste.

J’ai développé la magie des chouchous sur la base de la manipulation et non du trucage, ce qui permet de présenter de nombreux effets dits de magie impromptue. J’utilise des chouchous absolument standard, ce qui ne veut pas dire qu’ils soient tous équivalents ; chacun trouvera les plus adaptés en taille, forme, couleur et texture en fonction de ses critères personnels, comme cela se fait dans tous les autres domaines magiques.

Je remercie chaleureusement Pierre Poquet et Bébel pour avoir participé à ce premier DVD. Pierre nous explique deux tours jamais révélés jusqu’à aujourd’hui et Bébel intervient avec des effets flambant neufs dans un domaine où l’on ne l’attendait pas.

Mes derniers remerciements s’adressent à Fabrice Delauré, expert en hautes technologies appliquées à la magie, qui a tout de suite perçu le caractère absolument moderne du chouchou, d’où son implication à la réalisation des images magnifiques d’Ultimate Scrunchy Magic. Ce DVD est dédié à mes filles chéries, Milena et Paloma."

Christian Girard, 24 novembre 2009.

A voir :
- Ultimate Scrunchy Magic de Christian Girard. Frédéric Albeau (2009).

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA