Artefake

TIBOR

Stéphane Krausz.

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Comme souvent dans la vie c’est une histoire de cadeau... Alors petit, comme beaucoup d’enfants, j’avais reçu de mon père un coffret magique (à l’époque du magicien Kassagi) qui m’avait initié à la passion pour le monde de l’illusion.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Le véritable déclic arriva beaucoup plus tard... Mon métier de réalisateur en 2009 mis sur mon chemin le mentaliste Serge Arkhan pour filmer son DVD Puremental. J’ai totalement découvert une nouvelle forme de magie mentale sans accessoires, ni machinerie complexe, tout venait de l’esprit ! De la pure manipulation : ça été un véritable révélateur ! Je devais revoir Serge Arkhan pour qu’il me livre d’autres secrets mais hélas, le lendemain du tournage, il se tua en ULM, son autre passion...

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Bizarrement, ce n’est pas un magicien qui m’a aidé mais un ami écrivain Bernard Werber qui chaque dimanche organisait chez lui des réunions entre amis pour faire un jeu de rôle. Et, entre deux parties, c’est devenu comme un rituel : « Tibor présentait une expérience de mentalisme ». C’était mon premier public, mes premiers pas et surtout la difficulté venait que normalement à chaque représentation c’est le public qui change et les tours sont les mêmes... Là c’était exactement l’inverse, il fallait se renouveler à chaque représentation !

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

J’aime le close-up mental mais aussi les représentations de salon devant une vingtaine de personnes. Je pense que le mentalisme n’est pas un art adapté à une grande salle avec un large public. Cela doit rester intimiste !

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

En mentalisme l’un des maîtres, dans son genre, c’est Deren Brown bien sûr mais en France j’ai adoré assister aux représentations de Gary Kurtz.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Le mentalisme bien sûr, la magie minimaliste qui fait rêver. Mais j’aime aussi la magie originale comme le présente avec talent et humour mon ami Eric Antoine. J’adore la magie comique de Mac Ronay. Il y a d’ailleurs un créneau à prendre sur ce thème dans le domaine du mentalisme...

Quelles sont vos influences artistiques ?

Fréderic Da Silva, Bob Cassidy et Marc Goldstein.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

De trouver son propre personnage, son originalité, ne pas copier les autres magiciens mais s’en inspirer. Et surtout le plus important raconter une histoire et ne pas enchainer les tours comme on empile des perles sur un collier. A ce sujet lire l’excellent livre Strong Magic de Darwin Ortiz !

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Très diverse qui se renouvèle avec de jeunes talents et où le mentalisme est de plus en plus présent pour ma plus grande joie.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Joker !

Vos hobbies en dehors de la magie ?

En dehors de la MAGIE, j’adore l’IMAGE ...mais à part l’ordre des lettres ce n’est pas très éloigné n’est-ce pas ?

- Interview réalisée en octobre 2016.

A lire :
- Les Secrets des mentalistes de Pascal Le Guern et Tibor (Editions Mazarine, 2016).

A visiter :
- Le site de Tibor.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA