Artefake
Accueil du site   Sue-Anne WEBSTER

Sue-Anne WEBSTER

Comment êtes-vous entrée dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Pendant mon enfance en Australie la magie était rare et les femmes magiciennes n’étaient pas considérées comme des artistes à part entière. Aucunes n’avaient un spectacle solo. La seule magie à laquelle j’ai été exposée était une émission télévisée avec David Nixon et quelques tours de magie inclus dans un sac du Royal Easter Show, le spectacle de Pâques de Sydney. Il n’y avait pas d’Internet à l’époque, alors l’accès à la magie était limité aux livres de bibliothèque. Le désir de faire de la magie a finalement disparu de mon esprit jusqu’au jour où j’ai rencontré un professeur d’art appelé Turoa Walmsley.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

L’atelier de Turoa était un lieu magique, rempli de peintures et de curiosités. Turoa était aussi un marionnettiste, alors j’ai appris à créer des marionnettes et à jouer avec elles. Puis un jour, Turoa exécuta un petit tour de magie. Il m’a montré une pièce… puis l’a fait disparaître. Quand il a fait réapparaître la pièce, j’ai failli tomber de ma chaise. C’était la première fois que je voyais la magie se produire dans la vraie vie. J’ai ensuite harcelé Turoa pour tout le savoir qu’il avait sur la magie, ses livres, ses accessoires et ses vidéos. Je l’ai aidé à chaque fois qu’il avait un spectacle. J’étais volontaire pour porter ses accessoires, monter ses illusions et l’aider de toutes les manières possibles. C’est comme ça que j’ai commencé dans la magie, en tant qu’assistante.

Sue-Anne Webster avec Turoa Walmsley.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Un jour, Turoa m’a dit qu’il était temps pour moi de devenir une magicienne. J’apprenais la scénographie et le cinéma dans une école d’art dramatique, ce qui m’a aidé à acquérir les compétences dont j’avais besoin pour me produire en tant qu’illusionniste. Ainsi, avec l’école de théâtre, le coaching vocal et le mentorat de Turoa, j’ai appris les techniques du jeu d’acteur, du mouvement, des marionnettes, du mime, de la danse, de la voix et de la magie.

Sue-Anne Webster avec Turoa Walmsley déguisé en T.J. Rabbit.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

J’ai travaillé avec Magic Unlimited (Australie) en tant que codirectrice et magicienne professionnelle à plein temps dans le secteur privé, avec des illusions scéniques, de la magie de salon et de close-up.

Mon travail consiste également à donner des conférences internationales avec Tim Ellis, gérer les événements de la FISM, juger les principales compétitions de magie, créer des spectacles pour des festivals et des événements spéciaux et contribuer au développement du Melbourne Magic Festival. Je n’ai jamais été impliquée dans des clubs de magie jusqu’à ce que je fonde The Australian Institute of Magic, assumant le rôle de présidente, en réponse aux encouragements du président de la FISM, Eric Eswin, de former une organisation océanique de la FISM.

Mon travail implique toujours de la magie scénique, du salon et du close-up dans les soirées privées, mais sans de lourdes illusions. J’ai également intégré la magie dans des présentations éducatives spécialement conçues pour encourager les étudiants en anglais, en sciences, en théâtre et en études bibliques.

Sue-Anne Webster et Geoffrey McSkimming.

Je joue également avec mon mari, l’auteur à succès Geoffrey McSkimming, dans un spectacle sur l’histoire de Phyllis Wong. Phyllis Wong est une jeune magicienne qui utilise sa façon de penser différemment (comme tous les magiciens pensent différemment) pour résoudre des crimes et des mystères. Geoffrey est inspiré et apporte des idées pour résoudre les « mystères de Phyllis Wong ». Il a déclaré publiquement que Phyllis Wong était basée sur moi, dans une version plus jeune.

Copyright illustration : ©9DiamondsPress.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Une de mes illusions préférées que j’aimais jouer était « l’homme coupé en deux » par une tronçonneuse. C’était un tour très populaire auprès des dames ! Nous l’avons toujours interprété comme une comédie noire. C’était une illusion merveilleuse, réalisée entièrement entourée, avec comme support une table très fine.

J’apprécie le travail sur les personnages, en particulier le personnage magique de Jeannie de la série télévisée américaine I Dream of Jeannie des années 1960. Ce personnage a toujours attiré mon attention. Les gens étaient toujours excités d’être impliqués dans sa magie. Dans mon travail, je réalise généralement une magie légère et amusante.

Sue-Anne Webster dans le rôle de Jeannie.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’adore regarder de la magie intelligente, unique, imaginative et divertissante. Il y a trop de magiciens que j’admire pour les nommer. Certains des plus grands artistes que j’ai vus ont participé à la FISM. J’aime particulièrement regarder des maîtres de la magie qui peuvent improviser avec n’importe quel objet et dans n’importe quelle situation. Par exemple, les allemands Flicking Fingers englobent un peu près tout ce que j’aime dans la magie.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Je m’intéresse aux magiciens débutants et j’ai récemment créé un livre électronique pour eux, Astounding ! : Quick Slick Magic Tricks. Il comprend des tours de base et quelques-unes de mes propres inventions, ainsi qu’un aperçu de conseils et de techniques de jeux, le tout dans un style simple et amusant. J’espère encourager les nouveaux magiciens à créer leur propre et unique spectacle.

Quelle est l’importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Jouer et donner des conférences sur la magie m’a permis de bien apprécier tous les styles de magie. J’ai apprécié la fusion des cultures lors d’événements internationaux tels que la FISM, où de grands penseurs et interprètes ont assimilé des concepts de base et les ont appliqués de manière unique et divertissante. Pour moi, c’est une expérience riche d’assister à tant de numéros internationaux sensationnels.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

En plus de la magie, je réalise des illustrations, je fais des bandes-annonces d’ouvrages et je co-publie des livres électroniques avec Geoffrey McSkimming aux éditions, 9 Diamonds Press. Ma passion profonde concerne les écritures et tout ce qui touche à la science et l’histoire en relation avec la Genèse biblique. Le plaisir de la magie pour moi c’est sa variété, et j’aime divertir les gens avec cet art intemporel.

Copyright illustration : ©9DiamondsPress.

- Interview réalisée en octobre 2018.

A visiter :
- Le site de Sue-Anne Webster.
- Les éditions 9 Diamonds Press.

A Lire :
- Astounding ! : Quick Slick Magic Tricks de Sue-Anne Webster aux éditions 9 Diamonds Press (novembre 2017).
- Phyllis Wong and the Secrets of Mr. Okyto : A Phyllis Wong Mystery de Geoffrey McSkimming aux éditions 9 Diamonds Press (juillet 2018).

A voir :
- Lady Magician ASTOUNDING ! Magic Trailer.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2019
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA