Artefake

SOMA

PARIS / CONGRES FFAP (23 octobre 2010).

Le magicien hongrois Soma apparaît d’emblé extrêmement sympathique. Le champion du monde 2009 nous a proposé une conférence sur le thème "Musique et Magie" ou comment accroître l’impact émotionnel d’un numéro sur le public en choisissant bien sa musique.

1- Eviter la musique amateur

Le mieux est d’éviter l’approximatif ainsi que nos "chansons préférées". Eviter également les musiques avec des paroles qui peuvent venir perturber ce que le public peut voir.

Comme disait le grand cinéaste Robert Bresson : "Si l’œil est entièrement conquis ne rien ou presque rien donner à l’oreille ; On ne peut être à la fois tout œil et tout oreille. Ce qui est pour l’œil ne doit pas faire double emploi avec ce qui est pour l’oreille."

Bannir les musiques pour magicien. Ces morceaux déjà pré mâchés que l’on entend partout et qui clonent les numéros !

2- Utiliser une musique originale

Il y a trois types de musique à choisir :

- Une musique de fond qui crée une atmosphère. Dans ce cas, le magicien n’a pas forcément besoin d’être synchro.

- Une musique spécifique qui va de paire avec un thème précis. Comme par exemple le numéro primé à la FISM 2009 de Pékin de Shaw Farquhar sur la musique Shape of my heart de Sting où chaque apparition de cartes est nommée par le texte.

- Des effets sonores tels que les bruitages, les jingles ou bien les gags. Dans son numéro One more, l’allemand Topas utilise le bruit des instruments de musique comme progression dramatique en faisant apparaître toute une série d’enceintes.

3- Ressentir la musique

Feel the music comme diraient nos amis anglo-saxons. Il faut ressentir, aimé et vivre sa musique à travers ce que l’on montre. L’équilibre entre le sonore et le visuel est trouvé quand le magicien s’abandonne et ne fait plus qu’un avec ce qu’il veut dire.

Deux exemples en vidéo :

- The red envelope du portugais David Sousa. Sur une musique lente, la gestuelle du magicien fait corps avec la musique tourmentée et accentue le côté romantique et sombre du numéro tel un air de Fado.

- Le coréen An Ha Lim exécute ses apparitions de cartes sur le rythme effréné du morceau lyrico-rock Explosive du groupe bond.

4- Exemples

Soma fait la brillante démonstration de réaliser devant nous une routine d’apparition de pièces sur trois musiques différentes pour bien comprendre que le tour n’est pas perçu de la même manière suivant le rythme de l’exécution et la signification auditive.

Un dernier conseil : écouter le plus de musique possible et essayer de nouvelles choses en expérimentant différentes "solutions de montage".

5- Quelques tours

- Le coup du téléphone portable. Une bonne idée pour aborder une table en close-up est de faire semblant d’avoir perdu son téléphone portable et de le produire magiquement de sa bouche.

- Une routine de corde inspirée de Pavel.

- Le tour des six cartes mit en scène avec l’histoire de son grand père où les cartes tombent accidentellement par terre sans que le magicien s’en rende compte. Cette routine nécessite des cartes spéciales (slim).

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 29 octobre 2010.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA