Artefake
Accueil du site   Rémi LARROUSSE

Rémi LARROUSSE

1- Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Enfant, j’étais passionné par le cirque. A chaque fois que je voyais un chapiteau, je voulais toujours assister au spectacle ! Au cirque, c’était les numéros de magie qui attiraient le plus ma curiosité. Puis, je me suis procuré mes premiers livres d’illusionnisme, où j’ai appris mes premiers tours. Je ne les quittais plus, je voulais tout apprendre !

2- Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

J’ai rencontré un illusionniste, Francis Marianne, qui m’a initié aux tours classiques de la prestidigitation. Au cours de ses spectacles, il me laissait présenter quelques tours sur scène pendant cinq minutes. Il me présentait au public comme étant son élève. Dès que j’avais la possibilité de présenter des tours de magie, je le faisais ! Pendant les vacances, à chaque fois qu’un petit cirque s’installait près de chez moi, je leur demandais si je pouvais passer dans le spectacle du soir. Par gentillesse, le plus souvent, ils acceptaient. J’avais l’impression d’être un véritable saltimbanque !

3- Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé ?

Il y a plusieurs années, j’ai rencontré Ann Fialho, l’épouse de Philippe Fialho. Il a fait de grandes choses pour la magie et les magiciens. Il était vraiment passionné ! Dans sa maison, il avait conçu une pièce entière dédiée à la magie. Mme Fialho habite ma région natale, elle m’a fait énormément progresser car elle m’a transmis de nombreux secrets concernant aussi bien la technique, la présentation de tours ou l’histoire de la magie. Par exemple, elle possède le costume de scène de Fred Kaps que j’ai eu la chance d’examiner.

A l’inverse, un évènement vous a-il freiné ?

Le temps ! Je n’ai peur que d’une chose, ne pas avoir le temps de réaliser sur scène tout ce que j’imagine.

4- Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je travaille principalement dans les théâtres à Paris ou en province, où je joue mon spectacle Le Script qui mêle théâtre, illusionnisme, mime et improvisation.

5- Quelles sont les prestations de magiciens qui vous ont marquées ?

Arturo Brachetti pour son extravagance et la créativité dont il a fait preuve pour faire évoluer l’art du transformisme. Penn and Teller pour leur originalité et leur goût de la provocation. Jorgen Samson pour son numéro d’apparition de foulards et de fleurs qui m’a le plus marqué étant enfant. Orson Welles pour le charisme et le jeu d’acteur qu’il déployait lorsqu’il présentait des tours de magie.

6- Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’aime la magie qui se présente sur scène. Le mentalisme est très intéressant car il permet de développer un jeu théâtral plus complexe à acquérir que lorsqu’on travaille des effets magiques avec des objets. La magie comique me plaît beaucoup aussi avec les « numéros ratés » qui font rire, car le magicien descend de son piédestal pour le public.

7- Quelles sont vos influences artistiques ?

Philippe Genty car il a révolutionné les marionnettes et parce que ses spectacles sont de véritables spectacles d’illusion. James Thierrée et son univers poétique, son mélange d’acrobatie, de danse et de théâtre d’objets. Buster Keaton pour ses films aux situations comiques qui sont universelles et intemporelles. Louis de Funès pour sa précision et ses gags millimétrés. Woody Allen pour son personnage de névrosé et de maladroit si attachant.

8- Quel conseil. Quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Oser ! Je pense qu’il faut oser et ne pas avoir peur de monter sur scène pour présenter ses tours devant un vrai public. L’idéal serait aussi de pratiquer d’autres disciplines en parallèle comme le théâtre, le chant, le mime ou les marionnettes. Et enfin, ne jamais se décourager.

9- Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Elle connaît une transformation. Elle s’enrichit d’autres disciplines : théâtre, danse, arts du cirque, mime, etc. Qu’on l’appelle magie nouvelle, magie théâtrale ou magie contemporaine, elle est différente de ce qui existait il y a 15 ans. Elle retrouve sa place au théâtre dans des spectacles complets d’1h30 scénarisés. Les spectacles se multiplient de plus en plus, et je pense qu’il existe plus de lieux pour se produire qu’avant : salles de théâtre, festivals, scènes ouvertes, évènementiel, etc. On sent une véritable émulation et un intérêt de la part du grand public.

10- Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Comme pour le cirque, la magie se rénove par le contact avec les autres arts et les autres disciplines : peinture, danse, cinéma, nouvelles technologies, sciences cognitives, etc. Il faut donc faire un détour par ces univers pour mieux faire évoluer l’illusionnisme et procéder par analogie. Par exemple, observer la façon dont un ballet de danse est structuré, la manière dont la narration et la technique sont combinés permet de poser un regard en neuf sur un spectacle de magie en cours de préparation.

11- Vos hobbies en dehors de la magie ?

Je vais très souvent au musée, j’aime la peinture moderne et contemporaine. dès que je peux également, je vais au cinéma ou je regarde des bons classiques.

- Interview réalisée en avril 2011.

A lire :
- Le compte-rendu de son spectacle Le script.

A visiter :
- Le site de Rémi Larrousse.

Crédit photo : Bruno Perroud.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 18 octobre 2012.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA