Artefake
Accueil du site   ROXANNE

ROXANNE

Petra Fröschle.

Comment êtes-vous entrée dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Je suis entrée dans la magie quand j’étais une petite fille à l’âge de 5 ans. J’étais en vacances dans la maison de ma grand-mère en Allemagne de l’Est. Pour me tenir occupée ma grand-mère trouva une vieille boîte de magie au grenier. Elle appartenait à mon père quand il était enfant. J’ai donc joué avec et j’ai aimé ça ! Après mes vacances, je me suis rendue dans un jardin d’enfants et j’ai présenté mon premier spectacle de magie à la fête du carnaval. J’ai appris très tôt l’importance de la pratique...

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Dans mon enfance et ma jeunesse, je passais souvent mes vacances avec mes grands-parents à Budapest. A côté de leur maison, il y avait un magasin de magie qui me rendait heureuse ! Les propriétaires avaient beaucoup de patience lorsque je venais chez eux une fois par an pendant trois semaines. Ils m’ont montré pleins de tours avant que je me décide à investir mon peu de mon argent de poche dedans. Ma famille était heureuse de me voire occupée bien qu’ils ont dû regarder mon petit spectacle de magie encore et encore.

Photo : Zakary Belamy.

Plus tard, à l’école, je suis allée au club de théâtre. Etre sur scène a toujours été ce que je voulais faire ! L’enseignant d’art dramatique venait de changer et son remplaçant se nommait Eberhard Riese, vice-président du Cercle Magique d’Allemagne.

A l’époque, j’étais timide et je pensais que mes tours de « boîte à magie » étaient trop simplistes pour lui montrer. Après quelques années, un garçon d’une classe supérieure est entré au club. Il était déjà en contact avec le Cercle Magique d’Allemagne et avait un numéro de manipulation à présenter. Nous nous sommes tout de suite bien entendu et nous avons échangé quelques tours ensemble (à la place de la collection de timbres) et nous sommes tombés amoureux. Voilà comment j’ai rencontré Topas !

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Dans les premières années de notre relation, j’accompagnais Topas à ses spectacles. J’ai donc rencontré de nombreuses personnalités intéressantes dans la magie et j’ai vu de grands spectacles.

Photo : Michael Schnabel.

Après l’école, quand j’ai commencé à étudier l’enseignement, j’ai demandé à Topas et Eberhard des conseils pour monter un numéro. Ce qu’ils ont fait pour moi jusqu’à aujourd’hui est fabuleux ! J’ai aussi reçu beaucoup de soutien du groupe du Magic Circle de Stuttgart. Après trois ans de création et de répétitions, mon numéro était prêt pour la scène.

Pendant ce temps, Topas eu l’idée de créer un spectacle complet de magie en soirée et m’a demandé si je voulais participer à quelques illusions avec lui et nous avons donc commencé à travailler de nouveau ensemble.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je me produis la plupart du temps dans les théâtres et parfois pour des événements spéciaux. Nous travaillons également dans d’autres conditions, parfois extrêmes comme par exemple en jouant notre Kangoo Illusion, pendant la nuit, en plein air sur une plate-forme, au-dessus d’une rivière à moins 10 degrés... J’adore ce genre d’aventures !

Photo : Friedrichsbau Varieté Stuttgart.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Je suis une grande fan de Tina Lenert ! J’aime son numéro parce qu’elle raconte une histoire avec des effets magiques et qu’elle touche mon cœur. Quand j’ai commencé à travailler sérieusement sur un numéro de magie, voir d’autres magiciennes travailler, comme Juliana Chen et Galina, a été très encourageant pour moi.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

C’est difficile à dire. Il y a tellement de styles différents dans la magie et ils peuvent tous être ennuyeux ou grandioses. Il est plus facile pour moi de dire ce que je n’aime pas. Je n’aime pas les numéros où une personne du public ou un animal est mal traité. Je n’aime pas non plus la magie ennuyeuse.

Photo : Friedrichsbau Varieté Stuttgart.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Je m’intéresse à la musique, aux différentes cultures, aux arts et au cinéma.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Je ne peux dire ce qui a fonctionné pour moi. Essayez de trouver des magiciens qui vous aideront ou des gens de théâtre auxquels vous pouvez demander des conseils. Travaillez en équipe fut ma façon de créer de la magie, mais répéter peut se faire seul.

Photo : Friedrichsbau Varieté Stuttgart.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Je suis fascinée par les nouvelles techniques que les magiciens trouvent pour tromper le public. Ce développement se poursuit comme pour la science. Les nouvelles connaissances peuvent être utilisées pour de nouvelles illusions. Mais, les magiciens ont encore besoin de manipulations classiques pour réaliser leur tour. La Corée est un pays avec de très jeunes magiciens qui ont une technique parfaite. Ils travaillent en équipe sur leur numéro et c’est une vraie réussite.

Photo : Friedrichsbau Varieté Stuttgart.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La magie est une forme d’art très forte. Elle a la faculté d’emmener le public loin de la réalité et leur faire oublier leurs problèmes pour un moment. J’aime le mélange des disciplines théâtrales que l’on doit apprendre pour monter un numéro de magie. Il s’agit tellement plus que de se focaliser sur les trucs. La manipulation est certainement l’une des techniques les plus sophistiquées de la magie, mais il faut aussi des compétences comme le jeu d’acteur, la danse, le chant et bien d’autres.

Photo : Sebastian Konopix / imagicians.

J’adore le processus créatif qui consiste à trouver la bonne intrigue, le bon thème ou le bon style, la bonne musique, les bons costumes, les bons accessoires et le maquillage adéquat. Et j’aime aussi jouer sur scène ! Si vous réalisez un numéro muet de magie accompagné de musique, tout le monde, quel que soit la langue ou la culture pourra comprendre et apprécier le numéro. La magie fait disparaître toutes les différences culturelles.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’aime voyager, assister à des spectacles, la danse, le chant, mais aussi faire de la pâtisserie et du jardinage à la maison.

A visiter :
- Le site de Roxanne et Topas.

Crédits photos : Michael Schnabel, Zakary Belamy, Friedrichsbau Varieté Stuttgart, Sebastian Konopix / imagicians. Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA