Artefake
Accueil du site   MANIFESTATION NATIONALE *

MANIFESTATION NATIONALE *

PARIS / CONGRES FFAP (21-23 octobre 2010).

Il est très facile de critiquer de juger ou de détruire, après coup, ce que d’autres ont mis tant de mal à construire. Ce n’est d’ailleurs pas dans l’esprit éditorial d’Artefake. Seule la traduction d’un jugement informé et éclairé peut aboutir à une critique constructive. Coups de coeur et coups de gueule, découvrez notre vision du congrès 2010.

Le blocage social met la magie en difficulté

Dans un contexte de forte tension sociale les conditions d’accès au 44ème Congrès Français de l’Illusion n’ont pas été des plus faciles. Entre les pénuries d’essence, les retards de train ou encore les perturbations aériennes, il fallait être particulièrement motivé pour se rendre à la grande messe annuelle des magiciens.

Bienvenue au 44ème Congrès Français de la FFAP

C’est dans un lieu typiquement frenchy que les magiciens du monde entier sont accueillis, le Newport Hotel. Architecture coloniale du sud des Etats-Unis et "tapisseries de maître" au sol.

Nous sommes tout excité à l’idée de participer à un congrès qui a été annoncé comme un événement à ne pas louper.

Welcome to the wonderful world of Mickeys !

Prise d’otage et prix prohibitif, boissons hors de prix, restauration difficile... Eric Leblon dira lors de sa présentation de Gala, qu’il est plus facile de voir Eric Antoine effectuer un saut de coupe parfait que de pouvoir se procurer un sandwich.

Gala d’Ouverture : Grève de la Direction Artistique

Les mouvements sociaux sont sans pitiés, la direction artistique du Gala d’ouverture était tout simplement absente. Au programme, un show laser des années 1980 et des costumes à paillettes. C’est peut être ce que l’on appel l’effet vintage très à la mode aujourd’hui. Il suffit de voir le nombre grandissant de spectacles reprenant le thème de stars oubliées pour comprendre ce choix, certainement très judicieux. Année 80 oblige, nous noterons la forte présence des disques CD lors des prestations scéniques de ces trois jours de congrès.

Gala de Close Up : Minimum syndical de rigueur

En ces temps de perturbations sociales, certains artistes professionnels « engagés » on tenu quand même à assurer un service minimum. On notera l’excellente prestation de la star d’un célèbre grand cabaret, et son attitude professionnelle lors du salut final ! Un petit clin d’oeil aux Duvivier avec une apparition de centaines de 10 de Coeurs façon cartes folles de la très convoitée marque : Jerry’s Nuggets soit environ 80 000 Euros de jeux de cartes. Qui aura l’idée de reproduire la routine à l’identique ? Les belges sont venus à la rescousse avec Marc Decoux et sa malle des indes miniature dans une mise en scène surréaliste, tiens donc !

Gala de l’avenir : Les jeunes cassent la baraque

La note plus que positive de ce congrès et qui nous fait oublier nos coups de gueule sont bien évidemment les prestations remarquables de la nouvelle génération de magiciens et d’acrobates. La prestance et l’élégance du hollandais Dion, L’humour décalé et "so british" du duo d’escapologistes Michael et Siobhan Jordan et l’extraordinaire présence de Nyko et Stellina Kenjys, frère et soeur performants respectivement dans le rola rola et le hula hoop. Le tout présenté par l’inénarrable Fabrice Roubeyrie et sa potion d’élocution !

Concours de scène et de close-up : Les jeunes ont été entendus

Coup de chapeau à Tao qui a assuré brillamment les intermèdes entres les numéros avec une trentaine de routines ! On s’avait les chinois travailleurs, mais à ce point là !

Le taïwanais Mike Chao et ses manipulations de cartes très esthétiques, l’espagnol Angel Blanco et sa présentation originale pour un numéro d’ombromanie, les suisse Feldini family et leur théâtre noir coloré d’écran d’ordinateur, Parenthèse cubique qui revisite un classique de la grande illusion, Ludovic Julliot qui compose un beau tableau sur le thème du Parrain et Yann Frisch le phénomène, champion de France.

Grand Gala du samedi

Arsène, l’habitué des cabarets parisiens, nous a offert un moment de délire absolu. Qu’est-ce qu’on a prit ! En toute amité, bien sûr. Soma a cartonné avec son superbe numéro primé à la Fism 2009. Le show finissant en beauté avec le nouveau numéro de Jérôme Helfenstein et Claude Brun, Les chapeaux blancs. On notera que ce que l’on peut appeler aujourd’hui "l’école Grenobloise" remporte haut la main le coeur du public.

Personality show

Dans le monde merveilleux de Disney, tout est possible ! Paul Daniels a réussit à se libérer in extrémis des filets de la BBC et traversé la manche, à la nage, pour arrivé à l’heure sur le plateau du congrès. Il a pu (re)découvrir ce qui fait la réputation de l’hospitalité française.

* Le 12 octobre 2010, la France est entrée dans une grève de deux semaines contre la réforme des retraites commanditée par le gouvernement Sarkozy. Plusieurs "manifestations" ont paralisé le pays (pénurie d’essence, blocage des autoroutes...)

Auteur : Collectif Artefake


Mise à jour effectuée le : 1er septembre 2015.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA