Artefake
Accueil du site   Luke JERMAY

Luke JERMAY

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

J’ai commencé la magie très jeune. J’ai reçu un livre de magie comme un cadeau et instantanément j’ai été pris dans le processus d’apprentissage. A ce stade, rien d’autre n’avait un réel intérêt pour moi. J’ai eu la chance d’avoir le soutien de ma famille qui m’a encouragé dans ma démarche. J’ai commencé vers l’âge de 9 ans et je n’ai jamais arrêté !

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

J’ai appris à partir de livres de magie disponibles dans ma bibliothèque municipale. J’ai eu la chance de rencontrer par hasard Ron MacMillan, le propriétaire de l’International Magic à Londres. Il m’a rapidement pris sous son aile et m’a introduit dans le monde de la magie. Je travaillais le week-end derrière le comptoir de sa boutique et j’ai appris à connaître de nombreuses personnes à Londres. Sans la famille MacMillan je ne serais pas là où je suis aujourd’hui. Leurs encouragements et leur aide dans mon apprentissage ont été vital pour mon développement en tant que magicien. J’ai vraiment eu une chance énorme d’avoir connu Ron, sa boutique et sa famille à un si jeune âge.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Le « MacMillian » a été la première étape et depuis ce temps, j’ai eu la chance de rencontrer et d’étudier de très grands magiciens. Michael Weber a changé ma façon de penser et il est aujourd’hui quelqu’un avec qui je parle sans cesse de magie et de mentalisme. Ensemble, nous collaborons sur mes représentations publiques et ses conseils ont été d’une aide incroyable pour moi. Il y a eu beaucoup de gens qui m’ont aidé sur mon chemin, comme Jerry Sadowitz, Michael Weber, Sébastien Clergue, Max Maven et beaucoup d’autres... Je suis reconnaissant à chacun d’entre eux pour ce qu’ils m’ont donné.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je joue dans les théâtres à travers le Royaume-Uni avec un spectacle complet de 2 heures. Nous allons entreprendre notre première tournée nationale en 2015.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Michael Weber et Max Maven, ont tous les deux, à leur façon, eu une forte influence sur mon style de mentalisme.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Le mentalisme. Mais j’aime toutes les formes de magie. Je joue professionnellement comme mentaliste, mais dans le privé j’étudie et je profite de tous les genres de magie. J’aime regarder les numéros de manipulations classiques et la de la bonne cartomagie.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Je suis attiré par l’image classique du mentaliste, du mind reader. Je suis influencé par le monde de la poésie, de l’art et de la performance visuelle et j’essaie, autant que possible, de créer des images visuelles fortes au cours de mes représentations et de remplir mes scripts avec une qualité lyrique. Je veux combiner les « arts du mystère » avec le langage magique rempli de concepts et de contenu tout en offrant des choses visuellement fortes pour que le public les emmène chez lui comme « des instantanés mentaux » du spectacle.

Je m’inspire de l’histoire du mentalisme ; Alexander étant une image de mon inspiration, ainsi que le monde connecté au psychique et au surnaturel. Ma liste complète de mes influences serait sans fin… Mais souvent je suis inspiré par le travail extérieur à la communauté magique.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Apprendre autant que possible sur d’autres domaines que la magie. Apprendre à aimer l’apprentissage. Ne visez pas la gloire mais soyez heureux avec ce processus d’apprentissage. N’essayez pas de courir avant de pouvoir marcher et rappelez-vous toujours qu’il y a beaucoup de choses à connaître, à apprendre et à développer. Le travail n’est jamais fini. Suivez toujours votre propre vision artistique car d’autres ne « marcheront » jamais à votre place.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

J’ai une vision très optimiste de la magie actuelle. Au Royaume-Uni, il y a quelques grands artistes de scène travaillant pour un vrai public. Pour moi, c’est la seule « magie ». La magie à la télévision est devenue quelque chose d’autre… je ne regarde pas beaucoup ce genre d’émissions (à moins d’avoir été leur consultant !)

En général, je pense que la magie est une discipline passionnante et en bonne santé. Le seul problème est que de nombreux artistes semblent être la copie d’autres artistes. Si nous pouvons encourager l’originalité et l’artisanat alors je pense que la magie sera en grande forme pour le futur.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La culture est vitale. En France, il y a une grande culture qui entoure la magie. Chaque fois que j’ai visité ce pays, j’ai vu des grands groupes de personnes travailler ensemble pour créer une forte atmosphère de créativité. L’Espagne a une grande culture tout comme l’Allemagne. C’est une chose qui demande à être développée au Royaume-Uni. Lentement un noyau d’artistes commence à développer leur propre culture au sein de petits groupes, mais pas aussi fortement que dans les pays mentionnés plus haut.

Je pense qu’avec une attention plus appropriée à la culture qui entoure les aspects créatifs de la magie, nous aurons des approches plus fortes et plus efficaces. La culture est l’appui et le soutien initial. Un travail de qualité est le seul moyen de faire connaître ce processus.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Je n’ai rien d’autre que la magie et le mentalisme. Il n’y a pas de temps pour autre chose.

- Interview réalisée en octobre 2014.

A visiter :
- Le site de Luke Jermay.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 15 octobre 2014.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA