Artefake
Accueil du site   L’historique du MAGIC HISTORY DAY

L’historique du MAGIC HISTORY DAY

par Jean MERLIN.

Huit années déjà du Jean Merlin Magic History Day™, et cela grâce à vous : je me suis dit qu’il était temps de faire le point et de retracer « l’historique de l’history day™ »

Dans un premier temps, Jan Madd a bien organisé une série de Dîners-spectacles (cinq) à bord de son bateau. Quatre en hommage à des artistes encore vivants, (ou leurs épouses) et un où il a raconté sa vie. Ces dîners spectacles, sympathiques en diable, ont fait l’unanimité parmi les magiciens, mais En aucun cas l’idée d’une journée pérenne complète sur l’Histoire de la Magie y était présente.

D’où m’est donc venu cette idée ? De deux choses :
- La question sur Internet, d’un jeune homme - se prétendant magicien - qui demandait « Qui était Fred Kaps ? »
- La lecture d’un compte rendu de Jim Steinmeyer sur le congrès d’histoire de la magie de la côte ouest, qui montre que nous n’avions rien de similaire en France.

Voilà d’où vient mon idée !

La conjonction de ces deux évènements m’a donc décidé à créer une journée récurrente sur l’histoire de la magie en France. Séduit par l’ambiance conviviale de Métamorphosis, je me suis dit : c’est l’endroit idéal ! Et c’est ainsi que tout a démarré, le 1er Juin 2008 sous le titre The 1° (French) Magic History Day dans lequel j’ai animé la journée avec l’aide de Jean Régil et sans l’assurance de son aide, je n’aurais rien tenté !

J’ai donc exposé mon projet à Chantal et elle a tout de suite accepté ! Au jour dit, Chantal et Jan ont fait leur maximum pour nous être agréables et JE LES EN REMERCIE.

Le deal qui a été passé à l’époque était le suivant : J’achetais 100 repas au prix normal (capacité maximum du bateau) et nous pouvions utiliser l’infrastructure et les commodités du bateau. Le capitaine à même poussé la gentillesse jusqu’à nous offrir l’apéritif sur le quai, ainsi qu’il l’avait fait d’ailleurs lors de ses dîners spectacles.

En tassant les gens, nous en avons mis 102. J’ai voulu immédiatement régler les deux dîners à Chantal qui a refusé : Inutile de dire combien j’ai apprécié le geste. Lors de la projection d’un film, Jan Madd m’a même dit « je te souhaite qu’un jour mon bateau soit trop petit pour ta journée » Il avait vu juste : il a l’œil ! Il est toujours malsain d’exhiber ses médailles, mais tant pis, je le dis fièrement : La manifestation a été un succès. (voir la presse magique dithyrambique de l’époque).

Comme c’est toujours difficile de traiter avec un ami, et embêtant pour lui de demander des arrhes, je me suis dit que le mieux serait de régler la totalité avant. J’ai donc remis un chèque 3 semaines avant la cérémonie, pour le cas où je serais passé sous un autobus entre-temps ! (Je suis quelqu’un de très mal à l’aise avec les dettes, et je crois n’avoir jamais dû 1 ct à qui que ce soit,)

J’aurais volontiers continué à louer leur bateau, si l’année d’après, deux évènements majeurs ne m’en avait pas empêché :
- Les prix annoncés avaient augmenté de 80% ce que je ne pouvais pas me permettre.
- Nous savions depuis février que nous aurions au bas mot 130 personnes, Donc la question ne se posait pas.

Donc pour se résumer, Je n’ai jamais cherché à organiser des dîners-spectacles, rendant hommage à de vieux artistes, mais à créer une journée complète sur « l’Histoire de la Magie », Ceci étant UN TOUT AUTRE CONCEPT. Seuls ceux qui ont été bercés trop près du mur, peuvent encore confondre les notions de « Dîner-spectacle et One day convention »…

Ma journée peut-être définie de la façon suivante :

Une journée complète ayant pour mission de raconter une partie de l’Histoire de la Magie, à l’aide de témoignages, d’interviews, de vidéos anciennes, de documents rares, de vieux objets ayant une histoire, et enfin de démonstrations live et la création d’un opuscule souvenir, d’une plaquette ou d’un livre, résumant les propos tenus, le tout pouvant être sous tendu ou non par un thème général. Plus : la mise en exergue des ouvrages, revues, événements d’importance, selon moi !

J’ai ensuite utilisé d’autres lieux avec des fortunes diverses : en 2009 Le Fiap. Cadre austère, personnel très désagréable. En 2010 Switon m’a conseillé une salle dans le 20° qui semblait plaire, mais l’année suivante, nous n’avons pas pu l’avoir.

Luce, a pris langue avec les gens du Zèbre et en 2011 et 2012, j’y ai jeté l’ancre ! Deux ans après, c’est là que j’ai annoncé mon intention d’arrêter cette journée, écœuré par certaines pratiques de gens, qui eux ne font jamais rien, mais se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire pour emmerder ceux qui tentent quelque chose…

C’était compter sans Gérard Souchet et sa bande de bretons... Je connais Gérard depuis mille ans, il m’a même donné du travail à une époque. Merci. Un jour, ses amis sont venus me demander d’enregistrer des vidéos souvenir (au moins quatre heures) en me disant : si VOUS vous acceptez, les autres suivront, j’ai tout de suite accepté. On doit trouver ce document, ainsi qu’une foule d’autres sur Chop-cup.com (si ma mémoire est bonne) ! Et le tout doit être une mine d’or.

L’ensemble est sous-tendu par une entité nommée Le Collectoire dont le but est… de collecter tous les documents ayant trait au spectacle visuel. Et de créer ainsi une banque de données : Belle idée ! Banco, je marche !

Lorsque j’ai passé la main aux Bretons j’ai mis plusieurs conditions :
- Des royalties, à chaque nouvelle occurrence, car je transmets un outil bénéficiaire dont je suis le créateur... (Putain, je n’ai jamais parlé comme ça ...)
- Le droit de dessiner le ticket d’entrée,
- La possibilité de faire le show du soir si l’invité me convient...
- Que l’événement porte mon nom.

Et comme plusieurs convoitent ce marché en oubliant parfois - à dessein - de me citer, j’ai décidé de déposer le concept sous l’appellation : The Jean Merlin Magic History Day ™ (alt-0153...) – (si vous voulez rester dans la loi, il faut mettre le TM : alt 0153)

Depuis qu’ils sont aux affaires, je n’ai jamais donné de consignes à mes successeurs : je les ai laissé faire. Ils sont meilleurs que moi dans la communication moderne (Internet), ils se débrouillent pas mal en mise en page. Parfois je les voie aller au casse-pipe, mais si je leur dit certaines choses, ils ne vont pas me croire, ils font donc leur expérience eux même et c’est bien !

Pour l’édition 2014 je n’ai rien eu à faire, c’est reposant, et honnêtement, je l’ai regretté. Plusieurs spectateurs sont d’ailleurs venus me voir en me disant « il manque votre humour » Je n’en sais rien, mais quand on délègue, on délègue… Mais pour 2015, nous allons discuter, afin d’améliorer le produit.

Reste que...Le Jean Merlin Magic History Day™ m’a permis de rencontrer et de travailler avec des gens magnifiques : Dominique, Jean Régil, Gaétan Bloom, Pierre Mayer, Pascal Friaut, La Compagnie du Scarabée Jaune, Pierre Switon, Dominique Duvivier, Yann Frisch, Flip, et j’ai été FIER d’interviewer Xavier Morris, Pierre Etaix, Joe Waldys, Dani Lary, James Hodges...

Merci à ARTEFAKE pour son énorme travail. Si vous cherchez un VRAI travail sérieux écrit sur l’histoire de la Magie une seule adresse : Sébastien Bazou via Artefake. En voilà un qui mérite une médaille qu’on ne lui donnera jamais ! (et c’est tant mieux !)

Merci à Georges Proust, il sait pourquoi. Merci a toutes les revues qui ont relayé les infos et fait des comptes rendus très complets. Côté Internet je pense à Jo qui m’a aidé à faire de belles campagnes de pubbe sur son support. Merci à Claude Nops dont j’aime la revue. Merci aux marchands qui ont mis des tracts : Mayette, C.C. Editions (Frantz Réjasse), J.P.Hornecker, etc. Merci à ceux qui ont aidé sur place : Les Mageux, Les Maldera, ceux qui ont réalisé des reportages photos : Mikelkl, Luc Cavé etc. Merci à Danylsen, à Yves Valente, à Arturo Brachetti, à Bernard Billis, grand pourvoyeur de vidéos devant l’éternel ! Pardon à ceux que j’ai pu oublier.

Enfin, j’ai au fond de moi un souvenir affectueux pour Christian Fechner dont ce fût la dernière sortie magique... Il partait le lendemain pour Chicago et je peux vous dire qu’il était content d’être là.

Je considère le Jean Merlin Magic History Day™ comme mon enfant, et donc comme tous les pères, je suis prêt à tout pour le protéger ! A bon entendeur, salut !

A lire :
- Le JMMHD 1
- Le JMMHD 2
- Le JMMHD 3
- Le JMMHD 4
- Le JMMHD 5
- Le JMMHD 6
- Le JMMHD 7

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 6 février 2017.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA