Artefake
Accueil du site   Kevin JAMES

Kevin JAMES

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

L’aventure a commencé quand j’ai vu un magicien dans mon école. Je n’avais jamais ressenti un tel sentiment d’émerveillement auparavant. Ce fut un coup de foudre.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

A l’époque, je vivais dans un très petit village de 2 000 habitants. Je me suis rendu directement à la bibliothèque. C’était bien avant Internet. Je demandais autour de moi si les gens connaissaient un magicien ou un magasin de magie. Il y avait six livres magiques dans la bibliothèque et j’étais le seul à les lire à plusieurs reprises. J’ai demandé au bibliothécaire ce qui se passait quand quelqu’un perdait un livre. Il a dit qu’il fallait le payer. Ne le dites à personne, mais j’ai toujours un de ces livres dans ma bibliothèque aujourd’hui.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

J’ai eu des amis très spéciaux qui m’ont aidé au début. En 1983, juste après l’école, j’ai déménagé à Los Angeles et j’ai fréquenté le club de magie des Long Beach Mystics, un groupe de jeunes très enthousiastes. Nous travaillions tous pour être de meilleurs artistes. C’était un endroit formidable.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Plus je vieillis et plus j’aime sélectionner et choisir du travail qui intègre des amis proches. Maintenant, je cherche ces opportunités. Je veux m’amuser, et ne pas simplement le faire que pour de l’argent.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Voici quelques artistes dont je suis fan et que j’admire vraiment : Richiardi, Penn & Teller, Tommy Wonder et Gaëtan Bloom sont mes favoris. Ce sont tous des génies à leur manière. J’aime étudier leur travail et essayer de comprendre leur façon de penser.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’adore les choses uniques, ingénieuses, drôles, belles, moches et, d’une certaine façon, qui se relient émotionnellement avec le public.

Quelles sont vos influences artistiques ?

J’aime les comédies sombres et étranges. J’aime aussi étudier l’histoire, la littérature et le cinéma. Ils sont tous une source d’inspiration inépuisable. Je collectionne aussi de la musique insolite. J’ai beaucoup de CD dans ma bibliothèque. Une fois, j’ai fait une fête chez moi et un ami a voulu choisir un CD. Il s’est retourné vers moi avec un regard vitreux et a déclaré : « Je n’ai jamais vu autant de CD et je n’en connais aucun. » C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de musique pop dedans !

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Allez à l’université et étudiez en profondeur les affaires et le théâtre. Ne négligez pas la partie commerciale. Si vous voulez être un magicien professionnel, vous devrez savoir comment gérer une entreprise. Lisez tout ce que vous pouvez sur la magie, mais aussi sur beaucoup d’autres sujets. Vous devez lire. Essayez d’être original, cela en vaut la peine.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Je suis très optimiste avec les nouveaux artistes. Il y a des talents vraiment brillants, comme Mario Lopez, Yu Hojin, Dani DaOrtiz, Shin Lim, pour n’en nommer que quelques-uns. Nous sommes entre de bonnes mains.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Je pense qu’il est important de rester pertinent dans le monde. La culture vous aide à développer vos idées et votre point de vue dans vos créations.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’aime étudier l’histoire et les personnages incroyables. J’aime aussi jouer au tennis lorsque le temps et les conditions météorologiques le permettent.

- interview réalisée en mai 2017.

A visiter :
- Le site de Kevin James.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 19 juin 2017.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA