Artefake
Accueil du site   Jorge GARCIA

Jorge GARCIA

Jack el mentalista.

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Quand j’avais 9 ans mes parents regardaient toujours une émission de télévision très ennuyeuse lorsque l’on dînait. Il n’y avait qu’un poste à la maison et il n’y avait pas d’échappatoire pour moi, c’est ce qui me semblait, parce que parfois il y avait un homme avec une seule main qui faisait des miracles en utilisant simplement un jeu de cartes. La magie de René Lavand et ses histoires m’ont captivé et ce fut ma première approche de la magie.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Quand j’avais 28 ans, je travaillais comme directeur marketing dans une grande entreprise d’Argentine, mais avec le temps et le stress accumulé, j’ai du aller voir un médecin qui, en plus de quelques conseils et des médicaments, m’a suggéré d’avoir un passe-temps qui pouvait me faire penser à autre chose que mon travail.

Je me suis donc souvenu de René Lavand et j’ai commencé la magie comme un hobby. Je suis allé dans une école de magie et j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler cette nouvelle passion qui a soulagé mon stress. Deux ans plus tard, je décidais de changer ma vie et de devenir magicien à plein temps en laissant derrière moi une vie d’entreprise réussie.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Mon mentor, Daniel Celma, m’a beaucoup aidé et je pense que c’était parce qu’il était très critique envers mon travail. Il m’a forcé à penser par moi-même en me donnant des indications de lectures ou de recherches. Il aimait les « vieux livres » et m’en recommandait souvent, il savait beaucoup de choses.

Les autres opportunités, je me l’ai suis faites par le contact avec les gens. Je me sers de la lecture à froid (cold reading) tout le temps, quand je vais dans une boutique, au restaurant, quand je rencontre de nouvelles personnes. Vous devez toujours être vigilant aux nombreuses portes qui s’ouvrent à vous et vous obtiendrez des choses inattendues et positives.

Et oui comme tout le monde j’ai été freiné dans le monde de la magie. J’ai commis l’erreur de penser que tout ce que j’avais besoin était dans cette communauté, mais j’ai découvert un tel ego et des luttes internes que je me suis écarté petit à petit de ce milieu. J’ai commencé par penser par moi-même comme lorsque je travaillais dans le secteur de l’entreprise. Les choses importantes sont dans le monde réel. Un professionnel doit vendre ses services. Maintenant, je donne des conférences pour les magiciens, basées sur mon expérience dans « le monde réel », avec des effets que j’utilise dans mes spectacles corporatifs ainsi qu’à la télévision (la preuve est qu’ils sont tous sur Youtube).

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je joue dans de grandes salles au moins 30 fois par an, je fais des spectacles corporatifs pour 30 à 500 personnes, je fais des mariages et des anniversaires. J’officie également cinq fois par an au Magic Castle en magie de salon, à Las Vegas au Palace Station Hôtel et en 2014 j’ai effectué ma 3ème tournée européenne en passant par des villes comme Vienne, Londres, Stockholm, Oslo, Madrid, Francfort, Munich et bien d’autres…

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Je suis très influencé par Jeff Mc Bride, Eugene Burger, Max Maven, Derren Brown, David Berglass, Kreskin, Annemann. Par tous les bons magiciens de tous les temps et non par les nouvelles stars de la télé comme Criss Angel ou Dynamo.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Le mentalisme. Je suis un artiste à temps plein dans ce domaine.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Mes voyages. Je cherche à mettre mes expériences dans mon spectacle, les histoires, les sentiments, les choses que j’ai appris sur eux. Les livres, une ligne dans un ouvrage, une histoire que j’ai lu, les films. Toutes les choses qui me plaisent sont dans ma magie.

Les grands artistes comme Woody Allen, Shakespeare, Picasso, Dalí et bien d’autres m’inspirent, comme les magiciens que je respecte et que j’aime.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Etre vous-mêmes. Le public veut vous connaître. Qu’est ce qui vous rend différent des autres ? Ils veulent votre point de vue. Ne vous cachez pas derrière les effets mais racontez votre histoire, exprimez et parlez des choses qui sont importantes pour vous. N’imitez pas, évitez les blagues réservées aux comédiens. Vous pouvez être drôle mais n’oubliez pas que vous travaillez pour étonner et surprendre les gens.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Je suis vraiment d’accord avec Max Maven quand il dit « Au cours des 50 dernières années les magiciens ont réussi à détruire un art mystique, profond et important appelé magie ». Je pense que cela est dû à une commercialisation excessive de notre art. Youtube, les Dvd vendant un unique tour et un monde où la lecture tend à disparaître sont des facteurs négatifs pour la magie aujourd’hui. Je ne suis pas contre ces pratiques et les gens qui les engendre, mais il y a une tendance à la facilité, à réaliser des choses à « la va vite » sans y avoir réfléchit avant.

Aujourd’hui, on fait l’éloge de personnes inexpérimentées. On oublie les vrais maîtres, les fondamentaux, les livres et tout cela ne peut qu’engendrer de mauvais magiciens !

Heureusement l’Europe a encore tendance à produire de grands artistes et je pense que c’est parce qu’ils ont la chance d’être en contact avec l’histoire et les arts ; c’est ce qui les inspire d’une manière ou d’une autre. Une fois par an, j’ai l’occasion d’être en contact avec les œuvres de Dali, de Picasso, etc. pour m’inspirer de ces maîtres. Cela se produit lorsque je suis en tournée européenne.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Je pense que c’est un tout. La magie est un art et l’art est la culture. Nous devons aborder la magie comme un art, comme un moyen d’expression. Nous devrions cesser de trop parler et de penser à la façon dont nous pouvons utiliser tous les outils magiques pour nous exprimer le mieux possible.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Il semblerait que je ne peux pas avoir de passe-temps, la magie est ma vie et je l’apprécie tout les jours. Je n’ai pas besoin d’autres choses, mais j’aime lire et j’apprécie beaucoup la peinture.

- Interview réalisée en octobre 2014.

A visiter :
- Le site de Jorge Garcia.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 17 décembre 2014.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA