Artefake
Accueil du site   Jorge BLASS

Jorge BLASS

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Je me souviens avoir regardé une émission de télévision intitulée Magia Potagia de Juan Tamariz en 1986, j’avais alors 6 ans. Je me souviens avoir vu un magicien (des années plus tard, j’ai découvert qu’il s’agissait d’Arturo de Ascanio) qui a fait le tour de la carte déchirée et restaurée. J’ai commencé à reproduire cette magie à la maison mais sans succès. Quelques années plus tard, j’ai commencé à lire des livres de magie et ma passion a commencé à se développer jusqu’à maintenant.

Jorge Blass en 1992.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

En 1992, j’ai découvert l’école de magie de Juan Tamariz à Madrid, et j’ai pris des cours avec des grands maîtres du close-up comme Joaquin Navajas et Miguel Gómez. J’ai été très chanceux d’avoir côtoyé ces maîtres qui m’ont appris pas seulement des tours, mais les vrais secrets intérieurs de la magie.

Sarmoti award délivré par Siegfried and Roy (2000).

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Juan Tamariz m’a aidé à comprendre la magie comme une forme d’art. Il y a aussi Mad Martin et Ignacio Brieva qui m’ont été très utiles pour mes débuts dans la magie scénique. Pour moi, les choses qui m’aident toujours à m’améliorer sont des erreurs. Quand j’ai du succès, je n’apprends pas assez. J’apprends vraiment quand je rencontre des problèmes dans mes spectacles.

Jorge Blass en 2003.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

J’ai une très bonne équipe que j’ai créé au fil des années. Certains membres travaillent avec moi depuis 20 ans. J’aime partager des idées et travailler avec des personnes de confiance.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

En dehors de Juan Tamariz, Fred Kaps est l’un de mes héros magiques. Il y a aussi David Williamson et bien sûr David Copperfield. Actuellement, j’ai adoré le spectacle In & Of itself de Derek del Gaudio, et presque tout ce que Derren Brown a fait en direct ou à la télé.

Collaboration de Jorge Blass avec David Copperfield pour un effet utilisant les réseaux sociaux et visible dans son spectacle au MGM Grand de Las Vegas.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’aime tout type de magie artistique, ingénieuse et transmettant des émotions. Je crois que parfois les magiciens perdent le sens de la réalité et jouent pour eux-mêmes. Je pense que la magie est pour un public de profanes, qui n’ont aucune idée de la magie... Ils savent seulement si quelque chose les capture et provoque une émotion.

Crédit photo : Valero Rioja.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Juan Tamariz comme magicien, et toute l’Escuela Mágica espagnol de Madrid. J’aime aussi le cinéma, les arts, etc. Cela signifie que l’inspiration provient de nombreuses sources.

J’ai pris des cours de théâtre à l’American Academy of Dramatic Arts et j’ai travaillé avec différents directeurs de théâtre au fil des ans.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Je recommande de lire des livres et d’apprendre la magie étape par étape. Aujourd’hui, avec YouTube et Internet, il y a beaucoup de magiciens qui connaissent les trucs, mais ils ne savent pas pourquoi ces trucs fonctionnent.

Il est important que nous comprenions la magie comme une forme d’art et que les jeunes générations étudient tous les magiciens du passé : Hofzinser, Dai Vernon, Jose Frakson, Cardini, Ascanio...

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Je pense que maintenant la magie est GRANDE. Elle est présente à la télé, au cinéma, au théâtre, ce qui est génial. Nous devons juste faire attention à la ligne à ne pas franchir en tant que magicien. Pour garder et respecter la magie comme une forme d’art, nous devons être ingénieux avec nos méthodes que nous mettons en place.

Crédit photo : Eugenio Recuenco.

Je déteste, par exemple, voir un magicien à la télévision faire des tours pour la caméra, des effets spéciaux, ou utilisant des complices dans les émissions en direct. Pour moi, cela rompt le pacte avec notre public et à l’avenir, il ne nous fera plus confiance. Quand un magicien fait cela, la valeur artistique de la magie s’affaiblit, et ce magicien ne m’intéresse plus !

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La culture est très importante et la magie devrait être respectée comme les autres arts. Mais d’abord, nous les magiciens devons respecter la magie, créer des spectacles intéressants et travailler dans cette direction. Quand cela arrive, c’est toujours un succès ; par exemple Arturo Brachetti et son incroyable spectacle L’homme aux mille visages sont restés pendant des années à Paris et ont remporté plusieurs prix !

Crédit photo : Valero Rioja.

À Madrid, nous organisons le Festival International de Magie et il rassemble plus de 30 000 personnes qui regardent des spectacles pendant 5 semaines. C’est une façon de montrer au département culturel d’une ville que les gens ont un réel intérêt pour notre art !

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’aime courir, j’aime les films, voyager et découvrir différentes cultures. J’aime visiter des restaurants et goûter à des saveurs nouvelles partout dans le monde.

- Interview réalisée en novembre 2017.

A visiter :
- Le site de Jorge Blass.

Crédits photos : Valero Rioja et Eugenio Recuenco. Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA