Artefake
Accueil du site   Jan MADD

Jan MADD

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

J’ai été émerveillé par un magicien à l’école lorsque j’avais 9 ans. Il s’appelait le Professeur Germain et c’était à Valognes, dans le département de la Manche en Normandie. Aujourd’hui, ses guéridons de scène sont exposés aux Amuseurs (le musée-théâtre que j’ai créé en 2012 à Barfleur, toujours en Normandie).

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

A la suite de ce spectacle, et devant ma détermination à devenir magicien, mon père m’a acheté des livres des éditions Payot : Manuel pratique d’illusionnisme, Précis de prestidigitation et Dix séances d’illusionnisme. J’ai dévoré ces ouvrages pour présenter mes premiers tours devant mes camarades de classe. C’était dans le grenier de mes parents, transformé pour la circonstance en théâtre. Nous sommes en 1958 et le prix de la place est de : 10 centimes.

Jan Madd en 1958.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

A part le Professeur Germain que je voyais à Cherbourg, et qui m’encourageait, j’ai rencontré en 1963 le Magicien Alrex, qui avait son propre chapiteau et qui m’a permis de faire ma première tournée. Puis, le magicien Carrington qui publiait la revue Scènes et Pistes, m’a fait remplacer au pied levé les propriétaires du Cirque Régerson, qui venaient d’avoir un grave accident. Il me recommandera par ailleurs à la direction du Cirque Pinder ORTF, qui m’engagera en 1966.

Jan Madd en 1966 au Cirque Pinder ORTF.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Après une carrière internationale de 1968 à 1987, dans les plus grands Music-Halls et Cabarets (Flamingo Hôtel à Las Vegas, Lido de Paris, Mikado de Tokyo, etc.), j’ai créé et animé pendant 22 ans le théâtre Métamorphosis, situé à Paris devant Notre Dame, sur une péniche. Depuis 2012, j’ai ouvert à Barfleur, en Normandie à 25kms de Cherbourg où je suis né, Les Amuseurs, un musée consacré aux arts du divertissement, et un théâtre où je présente mes spectacles.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Les artistes qui m’ont influencé sont pour les magiciens : Yanco, Les Andréano, Richiardi, Silvan, Dominique, mais j’ai beaucoup appris au contact des artistes de variétés avec qui j’ai travaillé : Maurice Chevalier, Sammy Davis, Patachou, Marlène Dietrich, Jacques Brel et Georges Brassens.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’aime particulièrement la magie de scène, présentée par des artistes qui la défende avec originalité et talent, et qui proposent aux spectateurs une vraie émotion, couplée à l’amusement et à l’émerveillement.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Les arts visuels me fascinent et m’inspirent. La danse, le cinéma, le cirque et ma curiosité m’a toujours incité à découvrir toutes les formes de spectacles.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Je n’en sais rien !... plus sérieusement voir, revoir ou découvrir Myr et Myroska et se mettre au travail : chercher, perfectionner et innover.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Un regard bienveillant et amusé, car la magie se porte bien et je suis heureux de constater une programmation de plus en plus importante dans de nombreux théâtres et à la télévision.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La culture est déterminante, car c’est en sachant d’où l’on vient que l’on peut découvrir où on peut aller. Mais c’est le mélange des genres qui permet de façonner sa propre personnalité.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

La vie.

- Interview réalisée en septembre 2014.

A visiter :
- Le site des Amuseurs.

A voir :
- L’interview fleuve de Jan Madd pour Chop-Cup.com

Crédit photo : Collection Jan Madd. Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 24 septembre 2014.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA