Artefake
Accueil du site   GARY KURTZ / Juste une Illusion ?

GARY KURTZ / Juste une Illusion ?

Théâtre Marigny (Paris, 2005).

Rappelons que les premières représentations françaises de Gary Kurtz se sont déroulées discrètement à Paris au théâtre de l’Européen, comme un certain Uri Geller... Après une série de tournée à travers le monde entier, le spectacle du canadien est enfin disponible en DVD. Filmé au théâtre Marigny en 2005, il consacre le mentaliste et redonne, une place de choix à la magie habituée à jouer dans des salles minuscules. Le prestigieux théâtre à l’italienne de Robert Hossein donne une dimension onirique et majestueuse aux expériences que le public va découvrir.

Disons le tout de suite, le fait de visionner ce spectacle en différé réduit l’impact général. En effet, il faut vivre le spectacle de l’intérieur pour ressentir l’étonnement collectif, et cette sensation d’être « pris mentalement en otage ». A chaque instant le spectateur s’imagine qu’il peut être choisi comme sujet d’une expérience et devenir la cible du mentaliste. Tout est possible et imprévisible. Tous les sens sont en alerte maximum !

Du coup, les premières expériences ont du mal à attirer notre attention (les cartes pensées et les montres qui changent d’heure). Les books tests sont l’exception dans cette première partie. Kurtz devine différents mots et phrases choisis au hasard dans des livres. L’expérience devient troublante. Et lorsque vient la présentation de « la roulette russe », une sorte de bonneteau avec des couteaux, le spectacle prend une tournure inquiétante et dramatique. C’est un moment assez effrayant. La scénographie et la mise en scène sont ici exemplaires. Le second degré de Kurtz est d’une très grande finesse. Notamment lors de l’examen des couteaux et de la découverte par le public des objets sado-maso au bord de la table. Puis c’est au tour des expériences collectives plus impressionnantes encore les unes que les autres. Cette sensation culmine lorsque le mentaliste devine les yeux bandés, quelques dessins exécutés par le public. Pour jeter un peu plus de trouble dans les esprits Gary Kurtz effectue plusieurs lectures à froid. Il voit et décrit la vie privée de certaines personnes. Après avoir éprouvé les expériences du mentaliste, le public est invité à jouer dans la tête de celui-ci en lui décrivant un voyage de rêve qui est depuis le début prédit et scellée dans une enveloppe cachée à l’intérieur d’une map monde visible sur la scène ! Le spectacle se termine. Au final, ce sont les spectateurs médusés qui ont réussit le plus beau tour !

« Juste une illusion » est remarquablement construit. Gary Kurtz est maître dans l’art du crescendo. Son spectacle est riche de clin d’œil, d’humour et d’auto dérision qui sont autant d’éléments indispensables à l’équilibre général des numéros. Tous les gestes sont précis et mesurés, reflétant l’expérience du danseur. Il faut également souligné le travail de la scénographie très épurée, qui introduit subtilement l’univers du spectacle : deux cadres enclavés, un cheval de carrousel, un globe oculaire géant, une table désarticulée... autant d’éléments significatifs des paradoxes à venir. Kurtz joue sur toutes sortes d’émotions et laisse une place importante à l’interprétation de chacun. A nous spectateur de faire notre propre opinion sur la question : « le mystère est beaucoup plus fascinant que toute explication parce que ce qu’on ne comprend pas stimule notre imagination, nos rêves, notre désir d’apprendre et de grandir. »

De la danse au mentalisme, il n’y a qu’un pas.

Le magicien a été critiqué pour avoir brouillé les pistes lors de son premier passage télé sur M6 début 2004. Dans son spectacle, il se défend d’être un sorcier, un voyant ou un médium. Il se présente plutôt comme une personne normale ayant des capacités différentes. Gary Kurtz est avant tout un artiste exceptionnel. Son parcours nous le prouve. Danseur professionnel, il fut également chorégraphe. Il s’est ensuite consacré à la magie de close up et est devenue dès 1994 une référence. Depuis déjà quelque année il cherchait à monter un spectacle de mentaliste ; c’est maintenant chose faite. Sa création née en 2002 au Québec est devenue un succès planétaire depuis plus de 5 ans.

Les Bonus :

Vous pouvez passer « les coulisses du spectacle » et un « making of » sans intérêt. En revanche la rencontre avec l’équipe de « caméra café », Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h vaut le coup d’oeil. Gary Kurtz y rejoue avec eux quelques expériences de son spectacle, en comité restreint. La divination de cartes, de mots du dictionnaire, de dessins et d’objets personnels, du numéro de série d’un billet de banque. Il nous gratifie d’une séquence de « metal bedding » où il tord à distance des grosses cuillères, et finit par la prédiction du voyage de rêve ! La confidentialité du tournage et le choix d’un lieu intimiste donnent aux expériences « une réalité troublante ».

A voir :
- Juste une illusion ? DVD disponible chez Studio Canal.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 24 septembre 2015.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA