Artefake
Accueil du site   Fabien OLICARD / Vous Mentalise

Fabien OLICARD / Vous Mentalise

Le Point Virgule (Lundi 27 octobre 2014).

Collaborations artistique : Jeff Panacloc, Julien Losa et Aude Galliou.

Depuis l’apparition d’un certain Patrick Jane de la série The Mentalist sur la première chaîne de télévision française en 2010, la mode est au spectacle de mentalisme pour le pire et le meilleur. Un créneau juteux devenu porteur qui trouve son « grand » public. Avec un marché saturé au niveau des offres dans la capitale française (une bonne quinzaine !), il est dur de sortir son épingle du jeu et de proposer quelque chose d’original.

Le Rochelais Fabien Olicard a voulu relever le challenge et a réussi à insuffler un vent de légèreté à une discipline le plus souvent présentée comme une démonstration ou un défi ennuyeux. En une heure de spectacle, il va jouer avec « le cerveau » du public dans une forme intimiste et interactive que la salle minuscule du Point-Virgule (celle du Marais) vient souligner avec bonheur. Il faut dire que Fabien Olicard a plus d’une corde à son arc : il a co-écrit une partie des textes de son ami le ventriloque Jeff Panacloc pour ses passages au Plus Grand Cabaret du Monde, et co-écrit également pour quelques programmes TV et d’autres humoristes.

Ciné-mental

Après une introduction humoristique, Fabien demande à un spectateur d’imaginer sur un écran blanc son film préféré et en devine le titre. Il explique ensuite le mot « mentalisme », qui est le moyen d’influencer nos choix et de deviner ce que l’on pense.

Graphologie

Trois questionnaires sont distribués à trois personnes dans la salle qui doivent les compléter. Un quatrième spectateur ramasse les questionnaires, les mélange et les donne au mentaliste qui devine à qui correspond les feuilles.

Une personne monte sur scène et doit penser à n’importe quelle consonne d’un mot puis à ce mot. Le mentaliste devine immédiatement la consonne en l’écrivant sur un calepin. Il devine ensuite le mot entier uniquement pensé par la personne.

Fabien demande ensuite au spectateur de répondre par OUI ou par NON à une série de questions qu’il va lui poser pour deviner au final le nom d’un proche, qui s’avère être sa mère.

Divination au jeu de cartes

« Voici un jeu de 52 cartes, 52 possibilités… »

Fabien distribue l’ensemble du jeu à quatre personnes du public. Il leur demande ensuite de faire un éventail devant eux et de retenir une carte mentalement. Un autre spectateur vient ramasser toutes les cartes et les mélange avant de redonner le paquet au mentaliste. Fabien énumère alors les cartes une à une par deux fois, et les personnes doivent dire s’ils ont entendu leur carte passer. Le mentaliste va ensuite essayer de deviner les quatre cartes de façons différentes.

Première divination avec la technique des « Tells » comme au poker.

Deuxième divination avec « un détecteur de mensonge » comme dans la série Lie to me. Le mentaliste pose des questions au spectateur. Celui-ci a le choix de dire ou non la vérité. « Rouge ou noire ?... Rouge ! Carreau ou cœur ?... Epelez les cartes une à une de l’as au roi, le plus rapidement possible… » Au final, la carte est devinée à un point près…

Troisième divination au cumberlandisme (lecture micro musculaire). Le mentaliste prend la main du troisième spectateur et devine petit à petit la carte qu’il a choisie.

Quatrième divination grâce à la télépathie et la médiumnité. « Je vais me transformer en Fabien le voyant... Je sens que vous avez choisi une carte… noire… du Trèfle… » Le mentaliste, en se dédouanant d’être voyant ou d’avoir des pouvoirs, devine la carte pensée qui ce retrouve aussi inscrite ailleurs !

L’annuaire téléphonique

« Comment devient-on mentaliste ? Eh bien, en travaillant sa mémoire. Pour ma part, en essayant de retenir un maximum d’informations de l’annuaire des Charentes-Maritimes, puis-que je suis originaire de La Rochelle. J’utilise également des images mentales pour retenir les choses… »

Fabien demande à un spectateur d’ouvrir l’annuaire à n’importe quelle page et de vérifier que les numéros de téléphone sont tous différents. « Nous allons maintenant choisir un numéro de page ensemble de façon complètement aléatoire en faisant circuler une calculatrice dans la salle et en additionnant différents nombres. »

Une personne dit à haute voix le nombre obtenu, qui est marqué sur un Paperboard. Fabien trouve ce qui est marqué en haut à gauche de la page correspondante puis compose avec le public de nouveaux numéros de pages pour trouver ce qu’il y a en haut à droite de celles ci en donnant plus de détail.

L’expérience ne s’arrête pas là et continue avec la divination d’une dizaine de noms avec leur adresse ! Toujours plus fort ! Une expérience renversante de « mémoire prodigieuse » qui a scotché toute la salle.

Le carré magique

« J’ai découvert les carrés magiques à l’école. »

Fabien dessine alors un carré de 16 cases sur le Paperboard. Une boulette de papier est lancée dans la salle par deux fois pour désigner une personne qui choisira un chiffre supérieur à 34 et l’écrit à côté du carré. Dix secondes de mémorisation et Fabien remplit son carré de différents chiffres avec vigueur. Il vérifie ensuite avec le public que toutes les lignes, les colonnes, les diagonales et les extrémités ajoutées correspondent au chiffre choisi du départ. Tout s’avère exacte ! 40 possibilités de trouvées au final et un tonnerre d’applaudissements.

Remerciements

Fabien Olicard remercie la technique du spectacle, ses co-auteurs et fait de la pub pour sa collègue bretonne, l’humoriste Marine Baousson qui joue à la Comédie des trois Bornes.

Fabien part alors en coulisse pour marquer une fausse fin de spectacle. On l’entend alors parler derrière les rideaux comme s’il préparait une deuxième représentation (belle idée). Il refait son entrée comme au début du spectacle, comme si de rien n’était : « Vous êtes revenu ? Vous avez repayé pour me voir ! C’est sympa. »

Séance d’hypnose

« Il reste une technique qui permet de mentaliser tout le monde : l’hypnose. »

Après une expérience en commun en forme de gag pour inciter à laisser des commentaires positifs du spectacle sur une plateforme de billets à prix réduits, Fabien Olicard présente un test psychologique. Il met ensuite de côté une prédiction sous forme de grande enveloppe.

Il présente alors un grand dessin sur son Paperboard représentant un personnage habillé de la tête au pied en noir et blanc. Une spectatrice monte sur scène et choisi librement, un par un, 5 feutres et colorie librement les différentes parties du personnage (t-shirt, cravate, ceinture, short et chaussettes), tandis que le mentaliste a les yeux cachés par un autre spectateur (avec des blagues « bien senties » à la clé). Une fois le dessin entièrement colorié, l’enveloppe est ouverte et plusieurs prédictions s’enchainent dans un crescendo bien monté pour finir en apothéose.

Conclusion

Bravo à Fabien Olicard pour ce beau moment de « récréation familiale » où les expériences mentales s’enchaînent sans temps mort avec des jeux de mots qui font mouche, un sens aigu de la mise en scène et une vraie complicité qui s’instaure avec le public. Le gros point fort de ce spectacle, outre ses effets bluffants, est de fédérer des gens qui ne se connaissent pas ; et ça marche puisque pendant et après le spectacle des liens de sympathie se sont créés !

On ressort de la représentation conquis par l’ambiance, l’énergie, la convivialité et les capacités incroyables que laisse deviner le mentaliste. Fabien Olicard, sur scène comme dans la vie, est adorable, ne se prend pas au sérieux et a un regard lucide sur son travail et celui de ses collègues. A recommander sans aucunes réserves.

A voir :
- Fabien Olicard vous mentalise au Point-Virgule, 7 de la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie à Paris. Tous les lundis et mardis à 19H.
- En tournée en France, Belgique, Suisse et Luxembourg.

A visiter :
- Le site de Fabien Olicard.

A lire :
- L’interview de Fabien Olicard.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA