Artefake
Accueil du site   Eugene BURGER

Eugene BURGER

par Lawrence Hass, Ph.D.

Eugene Burger (1939-2017) était un véritable maître dans notre domaine : un artiste, un écrivain, un philosophe et un professeur de magie extrêmement doué. Depuis sa mort à Chicago le 8 août 2017, il y a eu une émotion étonnante des magiciens du monde entier : des témoignages, des éloges, des représentations en son honneur et des souvenirs. Tout cela élargit notre point de vue sur l’homme ; Ce fut beau et émouvant.

Les exécuteurs testamentaires d’Eugene m’ont demandé d’écrire sa nécrologique, une déclaration de son histoire, et j’ai l’honneur de le faire. J’ai écrit une longue nécrologie détaillée et personnelle qui sera publiée dans le numéro d’octobre 2017 du Genii magazine. En voici une version courte.

Crédit photo : Michael Caplan.

Eugene Burger est né à Chicago en 1939. Il est tombé amoureux de la magie à l’âge de sept ans après avoir vu Jack Gwynne en représentation à Chicago. Eugene poursuivit sa passion en tant qu’adolescent. Son père l’emmène dans des endroits magiques situés en ville où il voit d’excellents magiciens, dont Don Alan qui lui a servi d’inspiration et de guide.

La magie quitta pour un temps Eugene quand il fut diplômé de la faculté Beloit. Il obtient ensuite une maîtrise en divinité à l’Université de Yale et une maîtrise en philosophie à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign. À la fin des années 1960, Eugene retourna à Chicago et passa plusieurs années dans divers postes de services sociaux, comme celui de Directeur du bien-être social pour la ville d’Evanston.

Vers 1974, la magie réapparut dans sa vie et avec ses amis proches Marcella Ruble, Dennis Rook et Erik Counce, il a créé un spectacle à Chicago intitulé Hauntings. Enivré par son succès et encouragé par ses amis, en janvier 1978, Eugene démissionna de son travail « de neuf à cinq » et devint magicien professionnel à plein temps.

Eugene passa les douze années qui suivirent à se produire dans des restaurants et des salons de plus en plus selects à Chicago, grâce à quoi il se constitua une vaste clientèle de particuliers et d’entreprises. Pendant ce temps, il en profita pour écrire et publier des livres extraordinaires qui révolutionneront la manière dont les magiciens comprennent et pratiquent la magie, comme Secrets and Mysteries for the Close-Up Entertainer (1982) et Intimate Power (1983).

Après plusieurs passages réussis au Magic Castle, il remporte deux prix consécutifs « Lecturer of the Year » en 1984 et 1985. Eugene publia ensuite, grâce à l’aide et à la vision de Richard Kaufman, plusieurs livres essentiels pour les magiciens, comme Spirit Theatre (1986), The Performance of Close-Up Magic (1987) et The Experience of Magic (1989). En 1990, Eugene Burger devient une vedette internationale.

Eugene Burger et Jeff McBride.

Eugene a toujours été profondément heureux de compter deux des plus grands magiciens parmi ses meilleurs amis : Max Maven et Jeff McBride. Eugene a rencontré Max en 1979, et leur amitié a prospéré pendant toutes ces années. Au niveau professionnel, Eugene a apporté la quasi-totalité de son matériel à Max pour avoir des conseils et de l’aide, ce que Max lui a généreusement donné. Eugene et Jeff se sont rencontrés à la fin des années 1980 : une amitié proche qui finit par se transformer en un partenariat extrêmement productif quand, en 1991, ils ont créé The McBride Magic & Mystery School, dont Eugene fut le doyen.

En 1995, Eugene Burger et Robert E. Neale ont publié un livre révolutionnaire, Magic and Meaning. En plus de cela, Eugene créa un nombre important de DVD instructifs qui sont essentiels, comme Real Secrets of Close-Up Magic (1991), Gourmet Close-Up Magic (1995) et Eugene Burger’s Magical Voyages (2002). En 2008, Eugene a été l’objet d’un documentaire merveilleux réalisé par Michael Caplan, A Magical Vision : The World of Eugene Burger.

Au cours de sa carrière, Eugene a reçu une reconnaissance extraordinaire de ses pairs. Par exemple, en 2000, il a été nommé « L’un des 100 magiciens les plus influents du vingtième siècle » par le magazine MAGIC. En 2009, il a reçu un prestigieux « Performing Fellowship » de l’Académie des arts magiques. Et en 2012, il a reçu le troisième « Prix spécial de théorie et de philosophie » à la FISM.

La santé d’Eugene tout au long de sa vie était exceptionnelle. Au cours des cinq dernières années, il eut plus de travail qu’à n’importe quel moment de sa carrière : des conférences, des ateliers, des spectacles, des congrès et de nombreuses semaines à Las Vegas pour enseigner à la Magic and Mystery school, et il n’a jamais manqué un cours ! Cependant, en juin 2017, Eugene a commencé à se sentir très fatigué et a passé des examens qui ont révélé une tumeur se propageant dans son corps. Moins de deux mois plus tard, Eugene fut hospitalisé le 5 août et décéda le mardi 8 août. Si c’est un réconfort, je peux vous dire qu’Eugene est mort exactement comme il le voulait : rapidement, sans douleur, et entouré de ses proches.

Eugene Burger est parti, et le monde magique le pleure. Mais Eugene a plus à partager. Au début de l’année 2017, il a commencé à travailler sur un nouveau livre intitulé Teaching Magic : A Book for Students and Teachers of the Art. J’ai envoyé le livre à l’imprimerie juste avant que le diagnostic d’Eugene soit prononcé, de sorte qu’il ne soit pas affecté par sa perte. Teaching Magic sera publié à l’automne 2017.

Eugene Burger et Lawrence Hass.

De plus, en 2010 (après une courte hospitalisation pour une arythmie cardiaque), Eugene m’a formulé une requête pour écrire et publier deux livres posthumes qui révéleraient ses nombreuses routines inédites. Ma réponse, bien sûr, fut « Oui ! » Depuis ce temps, il travailla intensément sur ces ouvrages : planification, organisation, rassemblement, tournage, écriture, approbation, etc. Il y a une directive et ce travail suit les intentions d’Eugene à la lettre.

Pourtant, aujourd’hui, et pour les mois à venir, nous pleurons. Nous avons perdu l’une de nos étoiles les plus brillantes, quelqu’un qui nous a appris, à travers son remarquable travail, que la magie peut être un art formidable, quelqu’un qui nous a rappelé que la magie n’est pas que des « trucs ». Comme Eugene l’a toujours dit, la magie concerne la vie. Et il nous a montré, une fois de plus, qu’avec un simple brin de fil, il était en paix avec la mort, ce « grand mystère ».

- Texte traduit de l’anglais et publié avec l’aimable autorisation de Lawrence Hass, Ph.D. Nécrologie demandée pour le numéro 206 de Magicus magazine qui n’a pas pu être publiée à temps, à cause des délais de parution.

A lire :
- Cinq secrets par Eugene Burger.

Documents : Jeff McBride et Sheryl Ann Garrett. Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA