Artefake
Accueil du site   Eberhard RIESE

Eberhard RIESE

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Quand j’avais 18 ans, j’ai vu le magicien italien Silvan à la télévision avec son numéro de colombes et j’ai tout de suite été intéressé par la façon dont il faisait ses tours. Je suis allé à la bibliothèque municipale et j’ai emprunté des livres de magie.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

J’ai lu les livres de bibliothèque et j’ai essayé de construire certains accessoires y figurant. Plus tard, avec mon école, nous sommes allés à Berlin où j’ai visité le magasin de magie de Conradi-Horster. J’ai acheté mes premiers trucs professionnels là-bas.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

La chose la plus importante fut le jour où je suis devenu membre du Cercle Magique d’Allemagne (dont je suis le président actuel). C’est le plus grand club de magie d’Europe avec près de 3000 membres dans le monde entier. J’y ai appris la manipulation des cartes mais surtout comment écrire le script d’une performance et comment créer un numéro magique.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

J’ai pratiqué la magie pendant 30 ans, principalement en tant que maître des cérémonies. Par la suite, je suis devenu entraîneur en numéros et spectacles magiques.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

David Copperfield.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Je préfère les numéros de magie générale avec de la musique, de la manipulation et de la grande illusion qui transportent l’idée de la magie. Le plus important pour moi est que le numéro soit créatif et innovant.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Si un magicien commence à faire de la magie, avant tout, il devrait lire beaucoup de livres sur la magie pour apprendre son histoire et sa théorie. Pour apprendre des tours, je recommande le Tarbell Course in Magic, et pour construire un numéro de magie, Fondations (désolé de recommander mon propre livre, mais il a été traduit en sept langues).

Plus important encore, il devrait contacter le club magique de sa ville pour rencontrer d’autres magiciens et se rendre à des congrès magiques.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

En Allemagne, la magie se développe. Les frères Ehrlich sont très populaires et passent souvent à la télévision. Les nouvelles grandes illusions sont toujours intéressantes pour le public. Pour qu’un nouveau numéro magique soit réussi, les choses suivantes sont très importantes : l’originalité, le perfectionnisme, la surprise et l’émotion. La magie ne mourra jamais !

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

L’idée de la magie est presque la même dans le monde entier. Mais les pays ont des styles différents. Les asiatiques préfèrent les éventails, les parapluies, les costumes en soie. Les coréens aiment les vêtements noirs et la manipulation. Les français produisent de la magie comme un art. Les espagnols sont souvent des spécialistes du close-up ou de la cartomagie. Plus intéressant encore, en Afrique, il n’y a pratiquement pas de magiciens (au sens prestidigitateurs).

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’aime lire, cuisiner et diriger mon groupe de théâtre au lycée.

- Interview réalisée en septembre 2018.

A Lire :
- Fondations aux Editions Magic Dream (2008).
- Les interviews des magiciens du Magic Circle Stuttgart : Roxanne, Julius Frack, Simon Pierro, Jakob Mathias.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2018
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA