Artefake
Accueil du site   ETRE EN REPRESENTATION

ETRE EN REPRESENTATION

Face au public, on doit être prêt à se livrer, à échanger une vision, à être à l’écoute.

C’est au contact des spectateurs que nous allons « construire » la plus grande partie de nos tours et de nos répartis (les lines).

Au début, il faut avoir défini un message à faire passer. Quand à l’émotion, on ne la connaît pas d’avance, elle est imprévisible. Ce qui importe, c’est l’effet que l’on va produire et ce que le public va ressentir à travers lui. On ne peut pas prévoir à l’avance une émotion calculée, mais un contexte émotionnel plus large pour laisser aux gens un espace de liberté comportementale. Pour prendre une image, il nous faut bannir « les rires enregistrés ».

Paramètres pour créer l’émotion :

1/ La Clarté : Pour pouvoir créer une atmosphère magique, tous les gestes et mouvements anti-naturels seront parasitants. « Une technique sans gestes inutiles est le premier facteur de l’effet optimal » Ascanio. L’émotion naît plus facilement quand la technique n’est plus visible. Il n’est pas utile de faire beaucoup de mouvements pour « impressionner ». Au contraire, il faut économiser ses gestes, être le plus sincère, le plus honnête et le plus naturel possible (en choisissant les bonnes techniques proche de notre personnalité et de notre ressenti).

2/ L’inattendu : C’est en déjouant les attentes du public que l’on aura le plus de chance de gravir l’échelle émotionnelle. C’est par la surprise, le suspense et le contraste que l’on peut « toucher » les spectateurs.

3/ La personnalité du Magicien : Essayer dès le départ d’installer un climat de confiance avec le public, et petit à petit les faire entrer dans notre univers. Rester humble, éviter la confrontation. Notre personnalité doit être marquée (gentil, désagréable, étrange...). Un fil conducteur, un leitmotiv seront « la signature du magicien » et serviront avant toute chose à attirer le public dans notre monde (un geste, une phrase, une expression, un regard, un bruitage, une mimique, un objet...).

4/ L’entraînement face au public : Ce n’est qu’en présence des spectateurs que l’on peut constater la pertinence de ses choix (technique et présentation). En se confrontant à différents publics, on remet constamment en cause ce que l’on présente même si la routine est la même. A chaque personne correspond une interprétation différente provoquée par sa subjectivité. C’est à chaque représentation une nouvelle aventure qui commence, un nouveau challenge, une nouvelle mission d’où le magicien tirera toutes les leçons pour améliorer sans cesse sa routine. Un très grand nombre de finesse, d’astuce, de mise en scène en découleront.

5/ L’attitude hors du public : Etre magicien ne veut pas forcément dire être toujours obligé de faire des tours pour exister en société. On peut être en représentation sans faire de magie, simplement en étant soi même, l’illusion peut opérer sans artifices, on peut être magique sans faire de magie. La magie c’est un état d’esprit, une manière de penser. Pour certains artistes, l’image qu’ils donnent d’eux-mêmes en public est calculée d’avance. A leur début, pour entretenir l’illusion, Mir et Miroska, sans argent, recevaient les journalistes dans un hôtel cinq étoiles quitte à manger des sandwichs. Max Maven, quand à lui, toujours habillé en noir et volontairement mystérieux entretient soigneusement son personnage au-delà de la représentation.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 7 mai 2011.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA