Artefake
Accueil du site   ERWIN PANOFSKY / L’illusion de l’oeuvre d’art

ERWIN PANOFSKY / L’illusion de l’oeuvre d’art

Extrait de Idea, Contribution à l’histoire du concept de l’ancienne théorie de l’art (1983).

Si l’art a pour mission d’être vrai au sens « idéaliste », c’est-à-dire s’il doit entrer dans une sorte de concurrence avec la connaissance rationnelle, son but doit consister nécessairement alors, au prix d’une renonciation à l’individualité et à l’originalité, où nous voyons habituellement l’éminente marque distinctive des productions de l’art, à ramener le monde visible aux formes qui ne changent jamais et qui sont universellement et éternellement valables. [...] Et même lorsque ce but, dans la mesure des possibilités humaines, se trouve atteint, l’oeuvre d’art ne peut pas pour autant prétendre à un rang plus élevé que celui de « l’image » ; or l’image, malgré toute sa ressemblance apparente avec l’idée, est, à bien des égards, en contradiction avec elle et s’en trouve aussi éloignée que le « nom », à l’aide duquel le philosophe, soumis à la nécessité du langage, exprime ses réflexions.

Dès lors, la valeur d’une création artistique se détermine pour Platon comme valeur d’une recherche scientifique, c’est-à-dire en fonction de l’intelligence théorétique et surtout mathématique qui s’y trouve investie ; aussi bien, la majeure partie de ce que l’on a tenu et de ce que l’on tient encore en général pour l’art, et même pour le grand art, tombe pour lui sous le concept « d’art mimétique », contre lequel, dans le Xème livre de La République et dans Le Sophiste, il a lancé ses condamnations bien connues ; de deux choses l’une : ou bien l’artiste, et c’est le meilleur des cas, produit de scrupuleuses images, qui, prises dans le sens de « l’imitation par copie », reproduisent les contenus de la réalité qui se donne à la perception sensible, mais ces contenus-là seulement, et correspondant aux choses ; dans ce cas l’artiste se contente de redoubler inutilement le monde sensible qui, de toute façon, n’est lui-même qu’une imitation des idées ; ou bien il engendre d’incertaines et trompeuses apparences qui, au sens où s’entend « l’imitation par simulacre », rapetissent ce qui est grand et grandissent ce qui est petit afin d’induire en erreur notre regard, lui-même imparfait ; d’où il résulte que l’oeuvre d’art augmente encore la confusion qui est dans notre âme et constitue, par rapport à la vérité, et en deçà même du monde sensible, « une sorte de troisième terme éloigné de la vérité ».

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 8 mars 2012.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA