Artefake

ELFIA

Flora Goyot.

Comment êtes-vous entrée dans la magie ?

J’ai découvert la magie toute petite, mon père étant magicien je passais beaucoup de temps à regarder les tours de magie, et parfois à les essayer. Puis à l’âge de 6 ans je testais mes premiers tours devant un public.

A quand remonte votre premier déclic ?

En 2005, lorsque j’accompagnais mon père au festival Magic Méribel, il y avait de formidables magiciens tels que Norbert Ferrer, Péplum et Othello, Jérôme Murat... j’ai adoré et je me suis alors dit qu’il fallait que je crée un numéro avec mon propre univers.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Mes premiers pas pour les concours étaient lors du casting Coca Cola « réveille ton talent » en 2004, plus de 30 000 inscrits sur toute la France. Je faisais partie des sélectionnés ce qui m’a laissé deux semaines pour créer un show de magie ; à l’époque j’avais 13 ans. Quelques années plus tard j’ai fait mon premier concours de magie « Talent de scène » où j’ai fini première en catégorie magie. Un vrai moment pour moi.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Je suis principalement aidée de mon père Hervé Listeur. J’ai ensuite quelques amis proches qui participent à donner leur avis sur mes shows.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je travaille dans toutes les conditions que ce soit des belles scènes comme l’Olympia ou des endroits sans scène et sans lumières...

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

Je dirais que la FISM est le congrès qui m’a le plus marqué. J’ai pu y voir jouer les plus grands magiciens et à chaque fois c’est vraiment extraordinaire.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Un peu tous les styles mais j’ai une préférence pour la magie générale, et tout ce qui est coloré.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Les films fantastiques tels que Harry Potter.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Le meilleur conseil serait de tester plein de style de magie avant de choisir une spécialité. De toujours être curieux et enfin de voir la magie même là où il n’y en a pas. Pas besoin d’aller dans une boutique de magie pour faire de la magie.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Un regard fier sur la magie, les magiciens vivent avec leur temps et sont sans cesse en création avec toujours de nouvelles idées, de nouvelles façons de faire. A l’heure actuelle, ce qui manque le plus ce sont les moyens financiers pour créer des illusions encore plus incroyables. A une époque, les magiciens avaient leur propre théâtre construit sur mesure, du coup certains tours étaient époustouflants.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La culture est importante mais pas indispensable. Si on se souvient bien, d’un côté il y avait les saltimbanques des gens plutôt pauvres et de l’autre côté l’aristocratie des médecins, avocats qui eux pratiquaient la magie. C’était des magies différentes mais qui ont toutes les deux leur place. Aujourd’hui cela correspondrait à la magie de rue (voir du close-up) et à la magie de scène.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Le sport, la musculation et le fitness.

- Interview réalisée en février 2018.

A visiter :
- Le site d’Elfia.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 15 février 2018.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2018
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA