Artefake
Accueil du site   Docteur LYNN

Docteur LYNN

Extrait de la revue L’Illusionniste, N° 141 de septembre 1913.

Parmi les nombreux prestidigitateurs étrangers qui, vers la fin du siècle dernier vinrent à Paris donner des représentations, le Docteur Lynn (1831-1899) est un de ceux qui obtinrent le plus de succès. Nous estimons qu’il serait tout à fait regrettable de laisser son nom tomber dans l’oubli ; aussi croyons-nous devoir donner ici, à son sujet, quelques renseignements a nos lecteurs.

Le Docteur Lynn était un artiste dans toute l’acception du mot, apportant autant d’habileté dans l’exécution des tours d’adresse que dans la présentation des grands trucs. Les illustrations qui suivent le montrent dans deux expériences de genre bien différent : l’apparition des bocaux de poissons, et le véritable panier indien.

La dernière fois que ce prestidigitateur vint à Paris, en 1879, il était engagé dans un music-hall des Champs-Elysées et présentait, sous le nom de « Dernier Mystère du Docteur Lynn », une illusion, souvent copiée depuis, mais qu’on ne revit jamais avec la même perfection.

En voici l’effet : une cabine, haute de deux mètres, large d’un mètre cinquante et d’une profondeur à peu près égale, était dressée au milieu de la scène ; les rideaux qui en fermaient là façade étant retirés, l’intérieur apparaissait vide et tendu d’étoffe noire. Une dame entrait et prenait place au seuil de cette chambre. Une petite escarpolette était accrochée à la traverse supérieure, sa planche venant à la hauteur de la taille du sujet. Le prestidigitateur, d’un coup de sabre, séparait le buste du reste du corps qui, tout seul, s’en allait dans la coulisse. Le tronc était alors placé sur la balançoire et, tout en oscillant, la tête, vivante et souriante, causait et chantait, sans souci de la perte qu’elle venait de faire.

Dr. Lynn’s Thauma, ou « Le Dernier Mystère du Docteur Lynn ».

Ainsi que nous l’avons dit en commençant, l’activité du Docteur Lynn embrassait toutes les branches de la magie ; pour terminer, citons le fait suivant qui achève de le peindre. En réponse à un défi de Maskelyne (un fervent de ce genre de réclame), il construisit, bien qu’en ignorant le système, une malle des Indes en tous points semblables à celle que celui ci proclamait inimitable, et se fit ainsi adjuger par les tribunaux la prime de 50 livres sterling, montant de l’enjeu, soit environ 12.500 francs.

J.C

Note de la rédaction :

L’illusion vedette du Dr Lynn (Hugh Simmons) était Palingenesia, inventé par Thomas William Tobin en 1872. L’illusion se déroulait dans une grande armoire fermée par des rideaux. Un assistant était attaché à une planche. Ses bras, ses jambes et sa tête étaient coupés puis remis en place.

On pouvait lire sur les affiches publicitaires de Lynn : « Un autre homme sera découpé ce soir ! » La légende raconte que Lynn a effectué cette illusion dans un théâtre à Milwaukee où un jeune, voyant le truc, décida de devenir magicien. Ce jeune homme n’était autre que Harry Houdini.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 5 janvier 2017.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA