Artefake
Accueil du site   Dani LARY

Dani LARY

Comment êtes vous entré dans l’univers de la magie (le déclic) ?

J’ai découvert la magie, à l’âge de 8 ans en voyant SCHMOLL à la télé, un magicien français. Je raconte souvent cette anecdote mais il a fait le tour du journal coupé et j’ai fait de même dans la cuisine de ma mère et il y en avait partout !!! et ma mère hurlait a qui voulait l’entendre que son fils devenait fou !

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

J’ai eu le déclic immédiatement, je savais que je serais magicien, ou magicien contre vents et marées. Ni rien ni personne, et ni même mes parents n’ont pu m’ôter de la tête que je serais magicien.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidés ?

Quand mon père a vu qu’il ne pouvait plus me faire changer d’avis, il a été de mon coté et m’a soutenu. Il était marchand de meubles, et avait un atelier à côté de Romans, il me fabriquait mes premiers guéridons, que je pailletais (c’était la mode) et ensuite à 17 ans il m’a offert, une malle des Indes !

A l’inverse un évènement vous a-t-il freiné ?

Ma mère, c’est la plus grande magicienne de la famille !!!! Dès mon départ pour l’école elle faisait disparaître boules, cartes, cordes ...

Dans quelles conditions travaillez vous ?

Aujourd’hui ma structure ressemble à une petite entreprise. Je travaille dans un local dans la Drôme, avec deux ingénieurs techniciens qui réalisent les grandes illusions, et les décors que je dessine. On peaufine le tout ensemble. Ensuite il y a des filles, beaucoup de filles qui m’entourent ! Ça c’est la partie agréable du métier, tout d’abord Valérie, mon assistante depuis 13 ans, qui est musicienne à la base et qui règle avec moi les numéros, tant sur la présentation que sur la musique, et ensuite il y a Monique, Christiane et Anita qui sont mes assistantes administratives !

Quel conseil. Quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

L’obstination, la persévérance, et le travail, car c’est un métier dur qui ne s’improvise pas. Dans un numéro de scène tous les mouvements doivent être pensés et justifiés le tout avec une grande précision.

Quelles sont les prestations de magiciens qui vous ont marquées ?

Ils sont très très nombreux, Richard Ross, Channing Pollock, Hans Klok, Siegfrieg and Roy etc...

Quel regard portez vous sur la magie actuelle ?

Je veux pratiquer la magie actuelle comme un vidéo clip, comme une pub. J’adore la pub télé car elle raconte une histoire en moins d’une minute, il y a un début, un milieu, une conclusion, des effets, de la musique et un message. C’est exactement comme ça que je vois la magie actuelle, une histoire que l’on raconte, plus qu’une succession de tours de magie.

Quelle est l’importance de la culture dans l’approche de la magie ?

Comme le dit mon producteur, la magie est un art et sans doute de tous les arts le plus ancien. La peinture lui a emprunté l’illusion des perspectives, les reflets dans les miroirs. Le théâtre : le jeu des ombres et des lumières. Quant au cinéma, chacun sait qu’il en est directement issu.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’adore les voitures, la formule 1, paradoxalement j’adore la tranquillité, le jardinage, je suis provincial avant tout et quand je ne travaille pas j’aime retrouver les miens dans la Drôme, loin des embouteillages des grandes villes.

- Interview réalisée en décembre 2005.

A lire :
- Le compte-rendu de son spectacle Le magicien de l’impossible ?.
- Le compte-rendu de son spectacle La clé des mystères.
- Son talk show au Jean Merlin Magic History Day 2012.
- Retro Temporis.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Collectif Artefake


Mise à jour effectuée le : 2 juillet 2014.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA