Artefake
Accueil du site   DOUBLE FANTASY

DOUBLE FANTASY

Vitaliy Gorbachevskiy.

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Quand j’avais 14 ans je possédais un magazine qui révélait un tour de magie. Je l’ai préparé et montré dans ma classe à l’école. Tout le monde a été surpris et intéressé par ma personne, ce qui ne m’était jamais arrivé auparavant. C’est à ce moment-là que j’ai compris que j’aimais surprendre les gens et j’ai commencé à apprendre plus de tours.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

J’ai ensuite rencontré la personne qui a été mon premier professeur dans un petit cirque. Il m’a amené sur scène. Mon premier spectacle scénique était horrible : mes mains tremblaient de trop, je ne voyais pas le public et je n’entendais pas la musique. La seule chose que je voulais c’était que mon passage se termine le plus vite possible ! Mais avec le temps et mes spectacles suivants tout a changé et j’ai commencé à profiter de ces moments. Mon professeur m’a poussé à faire l’école du cirque pour devenir un magicien professionnel.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Je suis une personne heureuse parce que tous les gens que j’ai rencontré sont formidables. Le meilleur professeur dans l’école de cirque m’a appris à aimer la magie et à devenir un artiste et une personne singulière. L’art magique, l’art de l’acteur, la chorégraphie, la pantomime, le jonglage, l’acrobatie, et même le chant : tout cela je l’ai appris.

Si certaines expériences magiques étaient malchanceuses, cela m’a rendu plus fort. Il faut toujours analyser, modifier, résoudre les problèmes pour rendre notre spectacle encore meilleur. Après l’école du cirque, j’ai rencontré de grands magiciens de classe mondiale et j’ai appris à leur côté. Et aujourd’hui, je continue toujours à apprendre...

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je travaille dans différentes conditions. Sur des grandes scènes, comme pour des goûters d’anniversaires pour les enfants. Dans les théâtres, pour les Princes aussi bien que pour les gens dans le besoin (gratuitement)...

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

J’aime beaucoup de magiciens et d’artistes, de peintres et d’écrivains. Je peux en faire une longue liste ! Mais dans le monde de la magie, je vénère Jean-Eugène Robert-Houdin.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Je préfère le style théâtral, quand le tour de magie est un langage au service du magicien et qu’il veut dire quelque chose de très important aux gens. Thème, idée, histoire et image.

Quelles sont vos influences artistiques ?

La bonne musique (rock, pop, classique), les belles images, les beaux livres, l’amour, la passion et le romantisme.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

- Soyez vous-même, ne copiez pas. Tout le monde est unique. Donc, présentez votre propre personnalité, n’essayez pas d’être quelqu’un d’autre parce que ce ne sera pas vous et le public le sentira. Même avec un tour classique, vous pouvez montrer votre personnalité.
- La pratique ! Pas de limite à la perfection.
- Ne jamais arrêter ! Apprenez tout le temps.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

La magie est actuellement au top. Il y a beaucoup de nouveaux effets, de styles, de principes et d’astuces différentes, de nouveaux magiciens excellents et une côte de popularité sans précédent envers les profanes. Mais la magie est souvent utilisée comme un truc pour tromper les gens, comme un sport. Combien de cartes, de colombes, de changements de costumes en plus... Pour moi, ce n’est pas de l’art et ce n’est pas intéressant, juste une démonstration.

Il n’y a pas beaucoup de numéros où l’on peut ressentir une idée, une histoire, une empathie avec l’artiste. Je pense que c’est le plus important pour induire des sentiments et des émotions à notre public.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

Tout est interconnecté dans le monde. Le monde change, la culture change, la magie change parce qu’elle fait partie de la culture. Par exemple, beaucoup de magiciens de rue apparaissent et ils sont absolument géniaux et incroyables. Cette culture de la rue vient de la scène. Les vestes de style ancien et les chapeaux hauts se sont changés en T-shirt et jeans. Comme les clips vidéo de magie qui sont maintenant plus rapides, plus agressifs et plus sexy.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Je ne me souviens pas qui a dit : « Faites de votre passe-temps une profession et vous n’aurez pas besoin de travailler ! ». La magie est mon hobby, ma passion, ma vie.

- Interview réalisée en septembre 2014.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 22 septembre 2014.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA