Artefake
Accueil du site   Céline NOULIN / Maison de la Magie

Céline NOULIN / Maison de la Magie

Responsable culturelle de La Maison de la Magie Robert-Houdin de Blois

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai suivi une formation supérieure de direction de projet culturel & développement culturel à Lyon après avoir travaillé quelques années dans la gestion des ressources humaines.

Depuis toute petite, j’étais animée par le désir de me sentir utile, au service des autres. Je voulais être institutrice puis ensuite œuvrer dans le droit humanitaire. J’ai finalement choisi un métier qui correspondait à ma sensibilité créative et à ma curiosité.

En 2001, une opportunité m’a permis d’intégrer la Direction culturelle de la ville de Blois, avec des missions qui ont évolué au fil du temps.

Quel est votre rôle au sein de la Maison de la Magie Robert-Houdin ?

Je suis la responsable culturelle du site avec un rôle assez polyvalent compte tenu de l’équipe permanente très réduite (3 personnes).

Je m’occupe de la programmation générale de la Maison, cela va des spectacles aux expositions, en passant par les animations pédagogiques et thématiques. J’essaie de développer les partenariats avec diverses structures publiques et privées : des musées, des associations, des entreprises, des collectionneurs passionnés... La Maison de la Magie est un site de référence pour tous ceux qui mènent des recherches et des projets autour des arts magiques et de Robert-Houdin. Nous sommes en communication permanente avec les artistes magiciens, les étudiants, auteurs et créateurs qui font rayonner cette discipline.

Quel était votre rapport à la magie avant de prendre ce poste ?

Née à Blois, je connaissais l’histoire de Robert-Houdin et son attachement à notre ville, sans imaginer précisément son apport dans la rénovation de la magie blanche. J’étais déjà attirée par les spectacles visuels et magiques, le domaine du mystère et de l’ésotérisme.

Comment fonctionne la Maison de la Magie en interne ?

La Maison est ouverte 7 mois sur 12 donc fonctionne avant tout avec du personnel saisonnier, pour la billetterie, la boutique, le personnel d’accueil et de surveillance. Un responsable de sécurité et un jeune régisseur ont rejoint l’équipe, pour répondre aux exigences liées à la maintenance et à la qualité des services offerts au public. Nous proposons chaque année, avec mon collègue Dominique, un thème particulier pour mettre en lumière toute la richesse de « la reine des arts ».

Quelles mesures avez-vous mises en place depuis votre arrivée ?

L’une de nos premières démarches a été de déposer à l’INPI, le label « Maison de la Magie Robert-Houdin » Puis l’élaboration d’une identité graphique pour le musée, la mise en place d’un programme d’expositions, d’activités pédagogiques, de spectacles et d’animations événementiels ont permis d’asseoir les bases de notre action, qui perdure aujourd’hui.

Quelles places ont le CNAMI, le CIPI et la FFAP dans votre structure ?

Deux associations magiques ont leur siège social dans nos locaux. Le CNAMI (Conservatoire National des Arts de la Magie et de l’Illusion) dirigé à l’origine par le tandem Christian Fechner - Georges Proust et dont le tout nouveau président est Jean-Luc Muller. Il a avant tout une vocation de promotion du patrimoine magique en initiant des projets autour de nos collections (bibliothèque, restaurations...) et en soutenant nos temps forts comme l’hommage à Jacques Delord organisé en 2013.

Le CIPI, présent depuis 2004, organise 5 à 6 week-ends de stages de formation chaque année, attirant chez nous des magiciens de France et d’Europe.

Le partenariat avec la FFAP s’est renforcé ces dernières années, notamment grâce à l’accueil de l’Equipe de France en résidence, dans une atmosphère de travail de grande qualité.

Enfin le Club de magie de Blois, le CESAR-H est devenu l’auxiliaire indispensable pour certains de nos rendez-vous réguliers comme la Nuit des Musées.

Quels sont vos projets ?

L’objectif constant est d’élargir la notoriété de la Maison de la Magie et de diffuser ce patrimoine exceptionnel.

En 2015, nous rendrons hommage à l’une des figures les plus attachantes de la magie française, José Garcimore, disparu il y a 15 ans. L’exposition principale abordera l’univers des automates, l’occasion d’évoquer Robert-Houdin et ses créations élégantes et ingénieuses !

Le 13 juin 2015, nous accueillerons le gala pré-FISM et la remise des prix du meilleur spectacle magique de l’année. Les projets de collaboration ne manquent pas, actuels et futurs... avec des maîtres mots : le plaisir et le partage.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

La magie de scène a ma préférence car j’aime le concept de spectacle total. Jeu de comédien, mise en scène des effets magiques, habillage, lumière et ambiance musicale forment un tout... et ce délicat dosage peut produire de purs moments d’émotion. Je considère aussi que le charisme et l’élégance sont les qualités qui donnent au magicien une dimension supérieure.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

J’adore l’auréole poétique et créative de Xavier Mortimer autant que la folie comique des personnages de Rafaël. Je suis fan des idées géniales de Gaëtan Bloom comme j’admire la démesure d’un James Thierrée. Et je garde un excellent souvenir de notre collaboration avec François Normag, metteur en scène de notre spectacle Les Folies Méliès joué toute la saison 2014 : c’est un artiste talentueux et généreux !

François Normag en Georges Méliès dans Les Folies Méliès (2014).

Quelles sont vos influences artistiques ?

Elles sont nombreuses... je suis passionnée par la peinture, les arts plastiques en général, le théâtre, le cinéma, la musique... J’aime surtout que chaque moment de découverte puisse faire naître une idée et vienne nourrir « mon temple magique ».

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Beaucoup de curiosité et d’impatience à voir surgir des personnalités hors du commun ! La magie théâtrale a beaucoup évolué ces 10 dernières années et s’est enrichie du contact d’artistes frottés à d’autres disciplines. Mais il faut constamment réapprendre l’histoire de la magie et de ses grands acteurs pour la redessiner avec un œil personnel et original !

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

L’ouverture au monde des arts est capitale dans l’approche de la magie. Parcourir les chemins déjà explorés, voir d’autres façons de concevoir le geste artistique et de comprendre le monde permettent, je pense, de construire sa propre sensibilité, en adéquation avec son époque et les moyens techniques qu’elle met à notre disposition.

Quels sont vos hobbies ?

Je suis gourmande de spectacles, de concerts et de cinéma, je prends des cours de piano et dès que je peux je m’initie aux disciplines artistiques qui me passionnent. Je suis un peu une touche à tout, toujours dans l’attente de la prochaine émotion...

- Interview réalisée en janvier 2015.

A visiter :
- Le site de La Maison de la Magie Robert-Houdin de Blois.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 10 février 2015.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA