Artefake
Accueil du site   Bertrand CRIMET

Bertrand CRIMET

Temps de lecture : 3 min 10 sec

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Mon grand-père pratiquait quelques tours de cartes et ne me les expliquait qu’au compte goutte, il m’a donné l’envie du secret et sa valeur. Je n’ai jamais eu de "boite de magie" à douze ans j’ai vu une programmation "sanlaville" avec Richiardi junior, fakir et ombres chinoises, celà me semblait incroyable.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

j’ai appris avec des livres au début (Delord, Hugard, Marconick) étant provincial, j’avais très peu d’infos, quand j’ai lu le livre de close-up de Jean Merlin, il disait faites disparaitre ceci ou celà au lapping. je pensais que "lapping" était un accessoire qui permettait de faire tout disparaitre...

A mon arrivée à paris, j’ai rencontré Abdul Alafrez à Beaubourg qui m’a montré "un lapping", je n’avais aucune idée de l’endroit ou était passée la pièce ! Ensuite j’ai eu Pierre Edernac comme professeur pendant deux années et en garde un souvenir merveilleux. La premiere fois sur scène, à Lyon, j’avais 18 ans, un trac fou, j’ai fait une routine de dés, trois anneaux et des cordes.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-il freiné ?

Edernac m’a inculqué des principes (par exemple "poser pour prendre, prendre pour poser") qui m’ont servis et permis de "penser" la magie. Les livres de Jacques Delord également. J’ai étudié trois ans à l’école Marceau : mime théatre, danse, escrime. Cela m’a ouvert à l’idée de spectacle plus que de "numéros". je n’ai découvert que très tard la "magie pour magicien" et j’ai toujours trouvé ça indigeste.

Dans quelles conditions travaillez vous ?

En théatre, évènementiel, close-up, festival de rue. Avec Carmelo nous avons tourné en Asie, au Québec, fait du close-up dans l’Orient Express...

Quelles sont les prestations de magiciens qui vous ont marquées ?

Dans le désordre : Shimada, Mc Bride, Copperfield, Salvano, Max Maven, Finn John, Norm Nielsen, Cardini. Chez les français Edernac, Delord, Majax, Droude, Carmelo, Abdul Alafrez, Bébel, Jérôme Murat et David Stone qui a un sens de la misdirection qui m’impressionne.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’aime les mélanges de genre, passer du visuel au parlé et inversement. J’aime les magiciens qui ont un véritable univers.

Citez un ou deux tours qui vous viennent à l´esprit comme les plus beaux à regarder, puis les plus beaux à pratiquer.

A regarder : la lévitation incontestablement. A pratiquer : les tours où on est soi-même illusionné !

Quel conseil. Quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Le chemin c’est l’envie et la patience.

Quel regard portez vous sur la magie actuelle ?

C’est très créatif, touffu aussi, il manque une part de mystère. Tout le monde veut faire des blagues, mais le fond de la magie reste un art mystérieux.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La culture, c’est vaste ... Disons que la culture permet de rester sensible et curieux, le piège du magicien étant de trop s’investir dans le truc, le rapport de force au public, ou le rapport narcissique...

Vos hobbies en dehors de la magie ?

J’étais très cinéphile, avant la naissance de ma fille. Je compte m’y remettre bientôt. J’aime beaucoup lire Jean-Claude Carrière. J’adore l’ile de Groix, les endroits sauvages.

- Interview réalisée en novembre 2008.

A lire : - Le compte rendu de son spectacle avec Carmelo "La comédie magique".
- Le compte rendu de son spectacle avec Carmelo "Les illusionnistes".

A visiter :
- le site de Bertrand Crimet.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 3 janvier 2013.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA