Artefake
Accueil du site   BIZZARO

BIZZARO

James Robinson.

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

J’avais environ 6 ans. Mes parents m’ont offert un coffret de magique fabriqué par la compagnie Fisher-Price.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Je suis surtout autodidacte. Je n’ai pas grandi à proximité d’un magasin de magie ou entouré d’autres magiciens. Mes parents m’achetaient de temps en temps des tours, des livres et des vidéos de magie et ils m’ont même trouvé un tas d’accessoires de magie de scène dans un vide grenier. J’ai décidé d’essayer et de devenir « professionnel » à l’âge de 13 ans.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Quand je vivais au Texas, j’ai eu un petit groupe d’amis avec lequel je voulais créer et jouer. Aujourd’hui, je vis à Las Vegas et j’ai une expérience similaire. Ici, Jeff McBride m’a été très utile pour que je me fasse un nom. Il m’a engagé dans son spectacle Wonderground pour que les gens puissent voir ce que je faisais ainsi que le style de ma magie. Il n’y a pas eu d’événements qui m’ont stoppé car j’ai tendance à être très têtu et persistant.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

Je préfère travailler sur scène si je peux. Autrement je me produis dans des spectacles de Variété, dans le burlesque et les revues.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

J’ai toujours été un grand fan des artistes comme Rudy Coby, Sylvester The Jester, The Amazing Jonathan, et Penn & Teller. Ils utilisent la magie comme un outil pour faire passer leur message. Ce n’est pas nécessairement et seulement la mise en avant d’un numéro.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

Comme je l’ai mentionné avant : la scène. Plus précisément la performance silencieuse. Je suis aussi un fan de la manipulation et de la comédie. Quelque chose de bizarre et / ou de différents. J’aime aussi les numéros de cirque.

Quelles sont vos influences artistiques ?

J’ai grandi en regardant beaucoup d’artistes de style vaudeville. Les Marx Brothers, Ernie Kovacs, les 3 Stooges, etc. L’inspiration me vient de partout, donc je tiens à regarder et à voir tous les types de numéros des différentes disciplines artistiques (et un certain nombre de choses qui ne le sont pas).

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

Soyez qui vous êtes. Produisez-vous autant que possible. Si vous ne pouvez pas trouver un lieu, créez vous en un. N’imitez pas mais inspirez-vous de ce que vous aimez. Continuez. Les seules personnes qui échouent sont celles qui abandonnent.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Il n’y a pas beaucoup de modèles ni de personnalités majeures en magie à l’heure actuelle. Ce n’est pratiquement que des démonstrations de trucs sans aucune performance derrière. Nous semblons avoir perdu la vraie dimension de la magie avec Internet et les spectacles télévisuels.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

La magie est une décennie en retard par rapport aux autres formes artistiques, parce que nous sommes influencés par ces mêmes formes qui se présentent à nous. Toutefois, certaines personnes ont conscience de cela et utilisent un look moderne, une robe, une musique, etc. pour être plus actuel. Les gens ont besoin de quelque chose qu’ils reconnaissent, mais nous ne sommes pas obligés de coller à l’actualité. Ils ont juste besoin d’un « crochet » ; quelque chose à quoi s’accrocher mentalement et inconsciemment.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Le montage vidéo et la conception graphique. Mais mon hobby principal est le maquillage de science-fiction et la conception d’accessoires et de maquettes. Il me semble que j’aime les choses qui impliquent la résolution d’un problème.

- Interview réalisée en mai 2014.

A visiter :
- Le site de Bizzaro.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 29 juin 2017.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA