Artefake
Accueil du site   Arnaud DALAINE

Arnaud DALAINE

Comment êtes-vous entré dans la magie ? A quand remonte votre premier déclic ?

Avant même de pratiquer la magie, je me souviens des émissions de magie comme Attention Magie de Gilles Arthur et des premières apparitions télé de David Copperfield. Comme beaucoup d’autres enfants, j’ai eu ma première boîte de magie à 8 ans. Mais le réel déclic pour la magie est venu à 14 ans avec la découverte d’une autre boîte de magie ayant appartenu à ma tante. Il s’agissait du coffret Le petit Sorcier de James Hodges. A cette même période, Sylvain Mirouf intervenait tous les soirs à la télévision. Je me suis alors sérieusement intéressé au close-up.

Quand avez-vous franchi le premier pas et comment avez-vous appris ?

Je faisais partie, à ce moment-là, d’un groupe de jeunes qui se produisait dans le théâtre de ma commune. Entre deux sketchs, j’intervenais sur scène pour présenter quelques numéros de magie. J’ai par la suite pris des cours avec le magicien Bernard Sym’s qui m’a initié aux techniques de base de la prestidigitation.

Quelles sont les personnes ou les opportunités qui vous ont aidé. A l’inverse, un évènement vous a-t-il freiné ?

Dans le cadre de mes études de tourisme, j’ai effectué des stages en club de vacances et c’est là que j’ai rencontré le duo Ixigrec. Grâce à eux, j’ai pu intégrer l’Amicale Robert-Houdin d’Angers présidée alors par Jean-Louis Dupuydauby. C’est là que j’ai rencontré mes amis magiciens.

Toujours lors de mes études, j’ai intégré la Maison de la Magie à Blois. J’ai rencontré James Hodges qui m’a fait découvrir la magie de scène. J’ai joué dans 7 spectacles mis en scène par James Hodges à la Maison de la Magie, soit plus de 2000 représentations. Ça a été très formateur. C’est d’ailleurs grâce à lui si, aujourd’hui, je mets en scène des spectacles.

Dans quelles conditions travaillez-vous ?

J’ai la chance de travailler depuis 2001 à la Maison de la Magie à Blois. J’ai présenté dans ce lieu unique du close-up, de la magie de salon et de la grande illusion. J’ai créé cette année le spectacle Les pieds dans l’eau (deuxième mise en scène après Illusions à quatre mains joué en 2013). Je suis entouré d’une formidable équipe d’artistes comédiens/magiciens. En parallèle, je continue mon travail en évènementiel, en close-up et performance sur scène.

Quelles sont les prestations de magiciens ou d’artistes qui vous ont marqué ?

L’artiste qui m’a sans doute le plus marqué est Nicholas Night et sa compagne Kinga. J’ai travaillé pendant un mois avec eux lors de leur venue à Blois. J’ai toujours aimé leur mise en scène.

Quels sont les styles de magie qui vous attirent ?

J’aime différents styles de magie mais quand il s’agit de numéros parlés, j’apprécie beaucoup les magiciens comme Mc King, Harry Anderson.... du stand-up magique. Pour les numéros visuels, j’ai besoin que le numéro soit mis en scène. Je n’ai pas juste envie de voir une démonstration d’un « truc » sur la dernière musique à la mode.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Le cinéma, les livres, la musique, la peinture... le spectacle vivant.

Quel conseil et quel chemin conseiller à un magicien débutant ?

S’intéresser à d’autres formes de spectacle. Ne pas se limiter à l’art Magique.

Quel regard portez-vous sur la magie actuelle ?

Je vois de nouvelles créations très intéressantes mêlant différentes formes d’art, c’est en constante évolution et très encourageant.

Quelle est l´importance de la culture dans l´approche de la magie ?

C’est très important, mais pas seulement une culture magique, mais une culture du spectacle.

Vos hobbies en dehors de la magie ?

Les mêmes que ceux qui m’influencent artistiquement.

- Interview réalisée en juin 2015.

A visiter :
- Le site d’Arnaud Dalaine.

Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayant-droits, et dans ce cas seraient retirés.

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 30 juin 2015.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA