Artefake
Accueil du site   Alfred DE CASTON

Alfred DE CASTON

Extrait de la revue L’Illusionniste, N°19 de juillet 1903.

Le nom d’Alfred de Caston, que nous présentons ce mois-ci à nos lecteurs, n’est plus aujourd’hui aussi connu que ne l’eussent mérité son réel talent et les grands succès qu’il rencontra durant sa carrière dans le monde de la magie.

De Caston, en effet, n’a jamais été l’homme du grand Public. Sortant de l’école Polytechnique, sa fortune personnelle lui permettant de suivre son inclination, sans s’inquiéter de la question pécuniaire, il embrassa la carrière magique qu’il parcourut plutôt en amateur qu’en professionnel. Aidé, en cela, par ses études de jeunesse, il ne tarda pas a passer maître dans les expériences de nmémotechnie chronologique, lesquelles avec les tours de cartes, où il excellait, lui firent vite une solide réputation qui pour ne pas sortir du grand monde, n’en reposait pas moins sur des bases solides.

Il était très recherché dans les salons à la mode ci donna, raconte-t-il, lui-même, cent séances à l’Hôtel d’Osmond, durant l’hiver 1854-1855.

Le caractère de l’artiste est essentiellement Nomade ; de Caston ne fît pas exception à la règle, et fit en 1857 et 1858 un long voyage en Russie en Pologne, d’où il revint couvert de lauriers et dont il a laissé une intéressante relation sous le titre « Voyage en Russie ». Un stage en Turquie lui valut une distinction honorifique d’un prédécesseur d’Abdul-Amid.

A part son livre sur la Russie, son bagage littéraire se compose entre autres choses, de Vendeurs de bonne aventure et d’un ouvrage Les Tricheurs, dans lequel il dévoile toutes les ruses des « Grecs » et met le public en garde contre leurs manœuvres.

De tout temps du reste, il employa son adresse à paralyser celle de ceux qui en font un peu délicat usage et nombreux sont les juges d’instruction qui lui durent de précieux "tuyaux" dans l’instruction d’affaires de ce genre.

Du livre Les Vendeurs de bonne aventure se dégage l’impression que de Caston était un penseur, et un coeur sensible. Il y met à nu certaine plaies de la société de son temps, plaies qui subsistent encore de nos jours, et démasque les exploiteurs du peuple et des naïfs. Joignant, chose rare, la modestie au talent, il ne parle que fort peu de lui dans ses ouvrages.

Documents : Collection Didier Morax et Akyna. Tous les documents et archives sont proposés sauf avis contraire des ayants-droit, et dans ce cas seraient retirés.

A lire :
- Sur les traces du père du mentalisme moderne : Alfred de Caston et le nombre fatidique de Frédéric Tabet et Pierre Taillefer (Revue de la Prestidigitation n°611, janvier-février 2016).

Auteur : Sébastien BAZOU


Mise à jour effectuée le : 4 mai 2016.
MENTIONS LEGALES :

ISSN attribué par la Bibliothèque nationale de France : ISSN 2276-3341

Informations rassemblées et coordonnées à l'initiative et pour le compte de l'Association Artefake.
Ce document est déposé auprès d'une Autorité d'Horodatage Qualifiée - Certifiée ETSI & RGS

Dans le cas où malgré notre vigilance, une de nos publications porte atteinte aux droits d'auteur, merci de nous l'indiquer. Dans le cas ou cela s'avère exact, nous nous engageons sans délai à supprimer cette publication de notre site.

Artefake est une oeuvre collective créée et publiée par l'Association ARTEFAKE.
Conformément à l'article L.113-1 du Code de la propriété intellectuelle, l'association Artefake est titulaire des droits d'exploitation du contenu du site Artefake.com
La reproduction totale ou partielle des articles du site internet Artefake sont strictement interdite, par tous moyens connus ou à découvrir, quel qu'en soit l'usage, sauf autorisation légale ou autorisation écrite de l'association Artefake.
L'utilisation de la marque déposée Artefake est soumise à autorisation.
Les liens hypertextes pointant soit vers la page d’accueil soit vers un article particulier sont autorisés.
L’autorisation de mise en place d’un lien est valable pour tous supports, à l’exception de ceux diffusant des informations pouvant porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre. Au titre de cette autorisation, nous nous réservons un droit d’opposition.
Toute personne nommée ou désignée dans le site Artefake dispose d'un droit de réponse conformément à l'article 6 IV de la loi LCEN.
Ce droit de réponse doit être adressé par courrier recommandé à Artefake - A l'attention du Directeur de Publication - 16, rue Henri Gérard - 21121 Fontaine lès Dijon.

Directeur de la publication : Sébastien BAZOU
Président du Conseil d'Administration : Eric CONSTANT

ISSN 2276-3341 - Droits de reproduction et de diffusion réservés © Artefake 2004-2017
Artefake est une marque déposée - Site développé sous SPIP par ROUGE CEKOYA